La vitesse de l'ombre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vitesse de l’ombre est capable de dépasser celle de la lumière.

La théorie de la relativité d’Einstein est formelle : rien dans l’univers ne peut se propager plus vite que la lumière, dont lavitesse dans le vide est de 300000 kilomètres par seconde. Pour autant, imaginons un sémaphore projetant une ombre mouvante à l’aide d’un cache et tournant à raison d’un tour par seconde. Et plaçons unécran circulaire autour du sémaphore afin d’observer le mouvement de cette ombre. Si l’écran se trouve à 10 mètres du phare, sa circonférence sera d’environ 60 mètres.
Distance que la tacheparcourra en une seconde, soit à la vitesse de 60 mètres par seconde.
Mais imaginons maintenant que l’écran se trouve à 1000000 kilomètres de la source lumineuse. Sa circonférence est alors de 600000kilomètres. Le sémaphore tournant toujours à la même vitesse, cela signifie que l’ombre se meut sur l’écran à la vitesse de 600000 kilomètres par seconde… soit deux fois la vitesse de la lumière§
Deuxsolutions. Soit ce raisonnement ne tient pas, soit la relativité est prise en défaut. Or le résultat de l’expérience de l’ombre projetée par le sémaphore est incontestable§
Le grand Albert doit il alorsmanger son chapeau ? Pas le moins du monde. Tout simplement parce que le principe fondamental de la relativité précise qu’il s’applique à des corps matériels, ou à tout système transportant uneinformation.
A n’en pas douter, l’ombre portée par le sémaphore n’a rien de matériel. Mais ne pourrait-on pas s’en servir pour transmettre une information, plus vite que la lumière, entre deux observateurs Aet B situés en deux points de l’écran ?
De fait, on peut très bien insérer dans le sémaphore un cache en forme de message (le chiffre 3 par exemple). Le message « 3 » passera alors de A à B plusvite que la lumière. Mais cette information est envoyée par un opérateur C qui positionne le cache. Or C, pour communiquer avec A et B, est tributaire de la vitesse finie de propagation de la lumière...
tracking img