Le calendrier grec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il est lunaire et son fonctionnement est basé sur une année lunaire simple de 12 mois où les phases de la lune déterminent les mois. Les 12 mois étaient composés de 29 ou 30 jours pour mieux coller aux phases de la lune. Vers 600, ils ont essayé de mieux tenir compte des saisons et le calendrier est devenu luni-solaire, basé à la fois sur la lune et le soleil. Il n’existait pas un seul calendriermais plusieurs à cause du morcellement politique de la Grèce en une multitude de cités états (Athènes, Sparte, …) mais ils avaient tous une forme lunisolaire. Ce qui les distinguait, ce sont principalement les noms des mois et le début de l’année fixée dans différentes saisons. Un calendrier très important fut le calendrier macédonien lunisolaire, après la conquête macédonienne et la mortd’Alexandre le Grand en 323. Le calendrier attique était le plus répandu.
Comme tous les calendriers lunisolaires, il posait plusieurs problèmes à surmonter.

La lunaison dure en moyenne 29, 530588 jours et dans la vie courante il est impossible d’employer des fractions de jour il a donc fallu arrondir ces 29,5 jours en une alternance de mois de 29 et de 39 jours pour respecter les phases de la lune,le mois commençant à la nouvelle lune.

Il est difficile de concilier année lunaire et année solaire ou agraire (des saisons). Une année de 12mois lunaires, si on multiplie la lunaison par 12, donne 354, 367…jours. Tandis que l’année solaire est de 364, 2422…jours. Il y a donc une différence de 10,87…jours soit un déficit annuel de 11jours. Tandis qu’une année lunaire de 13mois, donne 383,89…jours et est trop longue d’environ 18jours. Ce sont les grandes difficultés de cette coïncidence entre mois lunaires et année solaire.
Des solutions ont été proposées pour résoudre ces difficultés. Les premières sont des solutions théoriques mentionnées par des textes sans que nous en ayons de traces dans la réalité des choses.

À l’époque de Solon, vers 600, on aurait essayé, dans le calendrierattique, un cycle de 2 ans puis de 3 ans et surtout un cycle attesté, vers la fin du VIème siècle, un cycle de 8 ans. Ces cycles prévoyaient un ajout de mois intercalaire pour faire coïncider les cycles des deux astres. Ce cycle de 8ans a du succès, c’est l’octaétéride dans lequel on ajoutait 3 fois un mois sur une période de 8ans. Le mois ajouté était un mois de 30jours. Ce cycle n’était pas trèssatisfaisant pour la lune car en 8ans, il y avait un décalage d’un jour et demi : [(6x 29jours + 6 X 30 jours= 354jours) X 8] + 3 X 30= 2922 jours devant correspondre à un total de 8 années solaires et à 99 lunaisons. 8 X 365, 2422= 2921, 93 jours, le résultat est donc très bon avec un décalage de 0,07 jours en 9ans. Mais par rapport aux lunaisons : 99 X 354,367…= 2923,51 jours avec un décalaged’1,5 jours tous les 8ans. C’est bon pour le calendrier mais il faut un réajustement tous les 8 ans.
Les Grecs ont tenté d’améliorer l’octaétéride en le transformant en un cycle de 16ans et de 160ans avec à chaque fois un petit réajustement.

La réforme qui aura le plus de succès est la transformation de ce système en un cycle de 19ans. Cette réforme s’effectue en l’an 432acn et elle estattribuée à Méton d’Athènes par Censorinus, Diodore de Sicile (historien grec, Ier acn) et Ptolémée. Censorinus est un grammairien latin du IIIème pcn dont le seul ouvrage nous étant parvenu est le De die natali écrit à l’occasion de l’anniversaire de l’un de ses amis. Il fournit de nombreux repères chronologiques dont cette date de 432 et donne des informations sur les calendriers et ères employés par lesdifférents peuples de l’Antiquité. Mais Geminus l’attribue à Euctémon, Philippe et Callipe (astronomes des Vème et IVème acn, contemporains). On retient par tradition que ce cycle revient à Méton car Geminus est isolé.

Les Babyloniens ont aussi intégré durant le Vème siècle ce calendrier pour répondre à l’adéquation des années lunaires et solaires. Cette période équivaut à 235...
tracking img