Le charbon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Le charbon est connu depuis la plus haute Antiquité. Les Chinois l’exploitaient déjà il y a 3 000 ans et, d’après le philosophe grec Théophraste, des forgerons du IVe siècle avant Jésus-Christ l’utilisaient au Moyen-Orient. Les premières lames en célèbre acier damassé (l’acier est un alliage de fer et de carbone provenant du charbon) existaient déjà probablement à l’époqued’Alexandre le Grand, au IIIe siècle av. J-C. Le charbon de bois est encore plus ancien, puisque les hommes préhistoriques s’en sont servis pour réaliser leurs dessins sur la paroi des grottes. En Europe, les premiers à exploiter le charbon ont été les Gaulois (Ier siècle av. J-C.). Mais il faut attendre le IXe et le Xe siècle pour que l’usage du charbon se répande. La « pierre qui brûle » devient alorsle « charbon de terre », pour le différencier du charbon de bois. Sa première mention connue date de 859 (charte de Petersborough). Des amorces d’extraction apparaissent en Saxe autour de l’an 1000 et en Belgique en 1049. En France, le charbon a fortement marqué l’histoire du XIXe siècle : révolution industrielle, lutte syndicale, vie politique, avancées sociales et même littérature (le Germinal deZola). Au même moment, la révolution industrielle s’appuyait en Angleterre sur le développement des gisements de charbon du Centre, autour de Manchester et de Sheffield, et du sud de l’Ecosse (Glasgow) ; en Allemagne, sur les charbons de la Ruhr ; aux États-Unis, sur les charbons de Pennsylvanie, du Kentucky et de Virginie-Occidentale.

Comme le pétrole et le gaz naturel, le charbon est uneénergie fossile. Il est le résultat d’une transformation profonde de matière organique végétale : des végétaux engloutis par les eaux, accumulés rapidement en masse et préservés du pourrissement et de l’oxydation.
Une énergie primaire et fossile
C’est grâce au charbon que les habitants de l’Europe et des Etats-Unis ont connu la première révolution industrielle au XIXe siècle : la machine à vapeur,le chemin de fer, les premières usines… ont été les moteurs d’un développement rapide et nouveau pour l’Humanité. Aujourd’hui, le charbon sert principalement à produire de l’électricité (mais aussi du coke, substance essentielle en sidérurgie). C’est une source d’énergie primaire, appelée ainsi parce qu’on ne peut pas s’en servir directement et qu’il faut la transformer en électricité pourrépondre à nos besoins. C’est aussi une énergie fossile, créée il y a des millions d’années. Le charbon n’est pas inépuisable. Mais sa durée de vie est plus longue que celle des deux autres énergies fossiles, le pétrole et le gaz : au rythme de la consommation actuelle, il nous reste à peu près 200 ans de réserves. Alors, pourquoi ne pas envisager tout de suite de développer son usage ? Les décideurspolitiques hésitent, parce que le charbon est très polluant et libère en brûlant de grandes quantités de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre. Et pourtant, le charbon est un des moyens les plus économiques pour produire de l’électricité

La formation
Le charbon provient de l’accumulation massive de végétaux terrestres morts, principalement des arbres. Cette matière organique s’est déposéedans des bassins sédimentaires terrestres (continentaux) à faible profondeur d’eau. Ces bassins étaient proches de la mer (bassins paraliques) et pouvaient se présenter sous la forme de grandes lagunes, ou encore à l’intérieur des terres (bassins limniques) sous la forme de marécages ou de lacs. En fonction des variations du climat, par exemple une pluviométrie devenant très forte, on pense qued’immenses forêts ont été englouties, et leurs débris accumulés dans ces bassins et rapidement recouverts de masses de boues et de sables.

Cet enfouissement rapide et précoce les a mis à l’abri de l’air, ce qui leur a évité de pourrir rapidement. Dans les bassins paraliques, ce sont des affaissements brutaux du bassin qui ont pu provoquer une invasion marine décimant la forêt. Après ces...
tracking img