Le communisme chinois au lendemain des 60 ans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4487 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

Page 2 : Sources

Page 3 : Introduction

Page 4-6 : I) L’influence Soviétique sur les débuts de la chine Communiste

• Etude comparative entre L’URSS et la Chine

• Début de la rupture Sino-soviétique

Page 7-9 : II) Le communisme Chinois

• Les décisions de Mao

• Les conséquences

Page 9-13 : III) L’évolution du pays après la mort de Mao

• Lalibéralisation éco

• Les caractéristiques économiques, politiques, environnementaux, financières, sociales et l’influence chinoise dans le monde

Page 14 : Conclusion

SOURCES :

▪ larousse.fr

▪ wikipédia.com

▪ lachineaujourd’hui.com

▪ memo.fr

▪ chine-informations.com

▪lefigaro.fr

▪ étoilerouge.chez-alice.fr

Le parti communiste Chinois est fondé en 1921 à Shanghai. Pendant ses premières années d'existence, il est soutenu par le Kominterm (organisation internationale des partis communistes mis en place par Lénine en 1919 et dissoute par Staline en 1943) et allié avec le Kuomintang (partie nationaliste Chinois) de Sun Yat-sen. À la mort decelui-ci en 1925, Tchang Kai-check, nouveau leader du Kuomintang se retourne contre son ancien allié. C'est le début de la guerre civile chinoise. La lutte devient très difficile pour les communistes à partir de 1928 lorsque le Kuomintang prend le pouvoir en Chine. Dans les années suivantes, les communistes chinois mènent une action de guérilla, réussissant à établir la République soviétique chinoise àpartir de 1931. Mais en 1934 balayés par les troupes de Tchang Kaï-chek, ils doivent fuir, entamant une longue retraite, la « Longue Marche », au cours de laquelle Mao émerge comme leader incontesté. La guerre sino-japonaise établit une trêve précaire entre communistes et nationalistes qui ont alors comme souci commun de repousser l'envahisseur japonais et forment alors le deuxième front uni. Dèsla fin de la guerre, le conflit reprend entre les deux partis. L'issue est une victoire communiste, avec la proclamation en 1949 de la République populaire de Chine. Tchang Kai-check fuit vers l'île de Taïwan où il fonde la République de Chine (Taïwan).
Quelles sont les caractéristiques du communisme chinois au lendemain du 60eme anniversaire ?
Afin de répondre à cette question, il convient devoir l’influence qu’a exercé le système soviétique sur les débuts du communisme Chinois puis comment ce dernier c’est par la suite différencié avant d’analysé les réformes qui font suite à la mort de Mao Zedong et qui posent les fondations actuelles du communisme Chinois.

Le communisme chinois tout comme celui de l’URSS s’inspire de la doctrine marxiste –léniniste dont l’idée est de fairetable rase de l’ordre ancien par un bouleversement révolutionnaire sans précédent, et créer « l’homme nouveau » libéré de toutes les aliénations du passé grâce à la création d’une société socialiste, sans classes, évoluant progressivement vers le communisme, vers une société d’abondance, égalitaire, où chacun recevrait selon ses besoins.
Staline impose à partir de 1928-29 une « révolution par lehaut » destinée à rattraper les pays capitalistes les plus développés, reposant sur 3 piliers : collectivisation agraire forcée, planification, industrialisation à outrance .La chine de Mao après les réformes du début des années 50, imite le modèle stalinien. Tout comme Staline, il décide de supprimer la propriété privée dans les campagnes : le bétail, les outils, les terres doivent être mises encommun. Il suit le plan quinquennal (document de planification économique gouvernemental fixant des objectifs de production, sur une période de cinq ans. Pour les États utilisant des plans quinquennaux, on parle d’économie planifiée) de l’URSS qui donne la priorité à l’industrie lourde en laissant de coté les industries de consommations.
En URSS le modèle de la dictature totalitaire communiste...
tracking img