Le don la greffe la transfusion et la transplantation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire:

Introduction_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p.2 à p.3

Qui peut donner ou pas_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ __ _ _ _ p.4 à p.6
Le don
La transfusion
La greffe
La transplantation

Qui peut recevoir ou pas_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _p.7 à p.8

Quels sont les risques_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _p.9 à p.10

Leproblème de l'attente_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ p.11 à p.12

Conclusion_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p.13

Lexique _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p.14

Annexe _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p.15 à p.29

Bibliographie _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p.30





Introduction

Ledon:
Le don de sang:

Pour que le don de sang se fasse le donneur doit être volontaire. Son sang sera ensuite stocké dans une banque du sang. Il servira lors d'une transfusion sanguine. En France ainsi que dans d'autres pays les dons de sang ne sont pas rémunérés.

Le don d'organes:

Le don d'organes se fait avant la greffe ou une transplantation. Un grand nombre d'organes peuventêtre prélevés. La majorité du temps les organes sont prélevés sur des personnes décédées ou en état de mort encéphalique.
En France, nous sommes tous considérés comme des donneurs potentiels, après notre mort sauf si nous nous sommes opposés de notre vivant. ( voir fiche annexe).
Quelqu'un en bonne santé peut donner de son vivant un rein, une partie du foie ou de ses poumons (plus rares). Commepour le don de sang le donneur vivant doit être majeur. Les organes d'un enfant mort peuvent être prélevés si ses organes ne sont pas malades. Ils serviront ensuite pour d'autres enfants.

La transfusion:

La transfusion sanguine a un grand rapport avec le don de sang. La transfusion consiste à injecter le sang du donner dans les veines de la personne qui en a besoin, autrement dit lerecevoir. Chaque année il y a environ 2 600 000 transfusions. Le sang peut donc venir d'un donneur bénévole, ou du donneur lui-même on parle alors d'auto-transfusion. Les auto-transfusions sont nécessaire quand le groupe sanguin de l'autologue est rare.
Aujourd'hui, les transfusions se font de plus en plus souvent en raison d'un allongement de l'espérance de vie (deux tiers des personnestransfusées on plus de 60 ans). Mais aussi à cause (ou grâce) aux progrès de la médecine; pour des opérations sur des patients atteins de leucémie ou de cancer.

La greffe ou transplantation:

La greffe est la suite logique du don d'organe. C'est un transfert sur un malade d'un greffon (tissu, partie d'un organe ou organe entier). Une greffe est nécessaire quand un organe du corps humain etmalade ou mort. On place alors un organe étranger dans le corps du receveur. Il existe plusieurs types de greffe:
Une autogreffe, c'est une greffe dans laquelle le greffon appartient déjà au donneur, qui devient receveur. (pour greffe de tissu par exemple)
Une allogreffe, appelé aussi homogreffe, c'est une greffe faite à partir d'un donneur. C'est la plus pratiquée.
Et la xénogreffe, elle estpratiquée avec une espèce différente, comme un animal.
Pour savoir qu'une greffe est réussite il faut que les tissu ou l'organe greffe soit le même, ou en soit le plus proche possible, des caractéristiques du receveur. Il faut attendre un certain nombre de mois, voir d'année pour savoir si le greffon a été accepté par l'organisme. Il existe des médicaments anti-rejet à prendre à vie pour lespersonnes ayant subie une greffe.







Qui peut donner ou pas?

Le don:
Le don de sang:

Tout le monde ne peut pas donner son sang, il y a plusieurs règles à respecter. La santé publique veut que le prélèvement de sang sur les mineurs soit interdit (sauf cas exceptionnel avec le consentement des parents). L'âge légal est donc de 18 ans. Mais à partir d'un certaine âge on...
tracking img