Le goncourt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE
2 DEUX FRÈRES
4 UNE HISTOIRE, UNE RENOMMÉE
5 LA POLÉMIQUE
6 AUJOURD’HUI
8 COMMENT ÇA MARCHE ?
9 LE TESTAMENT, EXTRAITS
12 PRINCIPALES ŒUVRES DES GONCOURT
13 LE JOURNAL
14 LES LAURÉATS, D’HIER À AUJOURD’HUI


DEUX FRÈRES

Marc Pierre Huot de Goncourt et Annette Cécile Guérin se marient le 10 juillet 1821. Ma-dame donne naissance à Edmond le 26 mai 1822 à Nancy,puis à Jules le 17 décembre 1830 à Paris.
Les deux frères auront également deux sœurs, Nephtalie et Emilie-Alexandrine, qui mourront très jeunes ; respectivement à 1 et 3 ans.
Edmond et Jules sont étudiants en droit. Jules est plus brillant que son aîné. De 1846 à 1848, Edmond est comptable au Trésor public.
A la mort de leur mère, le 5 septembre 1848, son héritage leur permet de vivre en tantque rentiers. Se croyant destinés à des carrières d'ar-tistes, ils se mettent à dessiner et à peindre à l'aquarelle monuments et paysages.
La vie littéraire des deux frères débute en 1851 par l'échec de leur premier livre. Ils commen-cent le Journal, tenu par Jules.
Ils deviennent ensuite journalistes. Ils publient quelques lignes dans une nouvelle. L’article sera jugé licencieux. Les deuxfrères sont alors in-culpés d'outrage à la morale publique.
Ils seront acquittés mais blâmés, et en garderont la peur de la censure et de la justice. Ils restent journalistes, publient des romans, mais se passionnent toujours pour la peinture.
En 1854, ils publient leurs premiers livres d'histoire, écrits à partir de brochures et jour-naux, mais sont encore tenus pour des amateurs ; ils ontpourtant consulté de grandes mas-ses de documents.
De novembre 1855 à mai 1856, ils parcourent l'Italie, où ils prennent des notes, dessinent et peignent à l'aquarelle.
En 1857, ils rencontrent Flaubert ; ce sera le début d'une correspondance qui ne s'arrêtera qu'en 1880, à la mort de celui-ci.
Edmond est nommé Chevalier de la Légion d'honneur le 1er septembre 1867.
Jules souffre de la syphilis,contractée en 1850. En 1868, pour échapper au bruit de la ville et trouver le calme, les frères achètent une maison à Paris, Auteuil. Les Goncourt rencontrent un certain Emile Zola , admirateur et élève.
En 1869, Jules souffre de plus en plus de troubles nerveux très graves et commence un douloureux traitement à base d'hydrothérapie. Durant toute l'année, il est en proie à des maux et à des idéesnoires. Le 19 janvier 1870, Jules cesse de rédiger le Journal. Sa vie devient végétative. Il meurt le 20 juin, après une terrible agonie décrite par Edmond dans le Journal.
Edmond a beaucoup de peine à se remettre de la mort de son frère, le « véritable écri-vain » à ses yeux. Puis il rencontre Alphonse Daudet, (grâce à Flaubert) qui l’aidera à se relever.
La notoriété d’Edmond augmente petit àpetit. Lui et Daudet commencent une cor-respondance, qui durera jusqu'en 1896. Les relations de sympathie entre Daudet et Goncourt vont devenir très vite une vérita-ble amitié, avec lettres, rencontres et repas de plus en plus fréquents.
Edmond établit sa première liste d'acadé-miciens : Flaubert, Saint-Victor, Veuillot, Banville, Barbey d'Aurevilly, Fromentin, Ph. de Chennevières, Zola, Daudet,Cladel. Cette liste va souvent changer au fil du temps, selon les décès ou les amitiés.
Edmond, invité et poussé par son cousin, voyagera à travers la Suisse et la Bavière.
En 1884, Edmond rédige la deuxième version de son testament, où Alphonse Daudet est « promus » exécu-teur testamentaire. Ce testament sera complété ou cor-rigé par 4 fois, et il sera considéré comme valable en 1897.
Lorsquel’affaire Dreyfus sort, Edmond ne sera jamais convaincu de la culpabilité de Dreyfus et il le notera dans son journal. Etait-il sous l’influence de Zola ?
En 1896, le 3 juillet, il écrit la dernière page du Journal et part pour Champrosay où il meurt, le 16 juillet.
Le dernier livre que Goncourt avait lu était « Les Nuits, les Ennuis et les Âmes de nos plus notoires contemporains », par...
tracking img