Le grand meaulnes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1922 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

1. Situation du texte : Chapitre IX, 2ère partie

Le 1ère partie s’est construite autour de la "fête étrange", avec la découverte du "domaine mystérieux"et l’inoubliable rencontre entre Meaulnes et Yvonne de Galais, aventure qui est devenue le "secret"des deux héros.
La 2ème partie représente, elle, la quête de ce domaine étrange. Elle se concrétise dans lechapitre IX, intitulé "À la recherche du sentier perdu". Tandis que Meaulnes est parti de son côté, le narrateur, à son tour, se lance dans l’aventure.
2. Problématique :

Comment Alain-Fournier transforme-t-il une promenade en quête initiatique ?


PREMIER AXE : Une situation d’exception

1. Un temps hors du temps

a) Une promenade hors du temps

C’est sur le temps des horlogesque s’ouvre le texte : "toute la matinée est à moi". Mais, au fil du texte ce temps devient flou : déjà il est indiqué par la voix de l’oiseau, "voix de la matinée". Puis le temps fixe s’abolit, en une surprenante métaphore soulignée par le superlatif : "l’heure la plus perdue de la matinée". La suite de la phrase explique cet effacement total du temps : "quand on a depuis longtemps oublié qu’ilva être onze heures, midi…"Les points de suspension ouvrent alors l’immense espace de la durée, dépendante de la subjectivité de la conscience. (cf. "Les courants philosophiques : Bergson" )
b) L’actualisation temporelle

Les présentatifs soulignent l’aspect exceptionnel de cette promenade : "Me voici", au premier paragraphe, est repris plus loin par "Pour la première fois, me voilà..".
Lechoix des temps va renforcer cette dimension, par le jeu entre deux emplois du présent :

* le présent de vérité générale : Il renvoie à un savoir maîtrisé par le narrateur, savoir propre à un jeune campagnard ( les rossignols "ne chantent que le soir") ou à l’amoureux des livres qui nous a été présenté dans la 1ère partie : "C’est le passage dont il est question dans les livres", présentutilisé jusqu’à la fin du paragraphe.
* le présent de narration : Il est normalement utilisé dans un récit au passé, pour créer une rupture en donnant vie à un événement unique, et ce cas se produit dans ce passage, par exemple dans "j’entends un oiseau" ou "voici que brusquement je débouche".

Mais ces deux emplois finissent par se mêler, contribuant ainsi à brouiller les contours du temps :* dans "Et soudain […] on l’aperçoit…" : le présent de vérité générale ressemble davantage à un présent de narration en raison de l’adverbe "soudain", qui introduit un effet de surprise.
* Inversement le présent de narration envahit l’ensemble du texte, y compris pour un fait répétitif : "Parfois mon pied se pose, durant quelques pas sur un banc de sable fin."De même le chant del’oiseau, lié à ce fait premier avec "Et"s’avère répétitif en fait.

Tout se passe donc comme si, dans ce récit qui se présente comme une fiction autobiographique, cette scène avait joué un tel rôle dans la vie du narrateur qu’elle est restée indélébile, revécue au présent lors du temps de l’écriture.
Cet effet est soutenu par un autre emploi surprenant, celui du passé composé. S’il est souvent exigépour concorder avec le présent, son choix introduit par deux fois une étrange rupture dans le présent de narration : "J’ai sauté tout à l’heure un échalier […] et je me suis trouvé dans cette grande voie d’herbe verte". La locution temporelle paraît abolir l’écart temporel entre les faits racontés et le temps de l’écriture, et fait de cet extrait une sorte de compte rendu oral d’une promenade quise serait déroulée très récemment. Le temps de la mémoire n’est pas non plus celui des horloges… (cf."les courants philosophiques : Bergson")
2. L’habitude abolie

Dans ces conditions, il ne reste plus qu’à souligner la singularité de cette promenade. Cette différence est indiquée par le contraste entre l’imparfait itératif souligné par les locutions temporelles ("comme cela nous arrivait...
tracking img