Le loup et le chien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Loup et le Chien, La Fontaine
Par quels procédés le "récit plaisant" est-il mis au service d'une réflexion politique et morale ?

I- Organisation narrative de la fable
1- Le schéma

Vers 1-9 : rencontre entre les deux protagonistes de la fable
Vers 10-21: dialogue loup-chien : 1e étape: l'invitation faite par le chien à changer de mode de vie pour adopter le sien ( vie plus aisée)
Vers 22-31 : 2e étape : discours de persuasion du chien: -> définit son mode de vie: "domestiquée" = il donne des services et reçoit à manger et de l'affection.
-> (30/31) le loup se laisse persuader et adhère au nouveau mode de vie
Vers 32-41 : étape finale : observation du cou pelécollier : soumission -> choix final du loup: liberté


2- une scène à deux protagonistes : le loup et le chien

Espèces de la même famille: espèce sauvage / domestique
Personnages opposés par le caractère et le mode de vie.

Le Loup :

"que les os et la peau" : la maigreur.
Loup: instinct de combat, de bataille : "l'attaquer et le mettre en quartier"
-> c'est uncarnassier.
Mais derrière cet instinct prédateur, il est réfléchi et intelligent. Il dépasse sa nature. "bataille"; "il était de taille". Le loup met sa réflexion au service de l'action.
"Il l'aborde humblement" -> attitude de courtisant.
Cette humilité est tactique, une feinte. Il sait faire semblant.
-> loup acteur et diplomate.
"Il lui fait compliment": se montre hypocrite, flatteur, faitsemblant d'admirer.
Loup curieux, veut se faire sa propre opinion. C'est un loup sensible à la nourriture : "gros", "gras", "en bon point".
-> cette question est l'enjeu de la fable et est ce qui les oppose (loup et chien).
Effet que cette quête de nourriture a sur le loup : le fait renoncer dans un premier temps à son mode de vie.

Le Chien :

Vers 3: "un Dogue"
Vers 8: "le Mâtin"
Vers 3:"aussi puissant que beau"
Vers 4: "gras, poli"
Vers 12: "son embonpoint"
Vers 14: "aussi gras que moi"
-> chien bien portant.
Importance du champ lexical de la nourriture
"os de poulets, os de pigeons".
Le Chien fait un envieux, le Loup.

Les personnages s'opposent par leur aspect physique (maigre/gras + vie libre/vie domestique). On voit que le choix de ces personnages est fait parLa Fontaine dans le but de faire passer une leçon de morale.
-> Apologue (=récit à visée morale)
Quelle leçon de morale transmise ?

II- Morale de la fable = visée critique et registre didactique = apologue

La fable est faite pour plaire et instruire (placere et docere en latin).
Ce sont les deux objectifs de l'auteur.
Quelle leçon est donnée et comment ?

1- Opposition de deuxmodes de vie : la soumission au pouvoir et la liberté

•les avantages et les privilèges du chien:

-mange à sa faim
-vie sécuritaire : a la sécurité de l'emploi. -> "une sinécure": le Chien est payé pour son temps, sa présence. Travail qui n'est pas contraignant. "presque rien" (Le Chien, en parlant au Loup de ce qu'il devait faire dans son travail)
Trois infinitifs: "donner lachasse", ["flatter ceux du logis, à son maître complaire"]
Vers entre crochets: chiasme: composition AB BA, verbe/complément complément/verbe.
Situation du chien: situation enviable.
-> immédiatement enviée par le loup:
"Le loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse."
Expression ironique du chien pour désigner le loup (antiphrase) qui laisse imaginer au loup que cette vie està porter de main: "beau sire"

•les inconvénients et les manques dans la situation du loup= le blâme par le chien du mode de vie du loup des vers 15 à 20.
-vit dans les bois. À propos des bois : "pareils", "misérables"
Énumération de trois termes: "cancres", "haines", "pauvres diables" -> redondance -> insistance sur la pauvreté. "dont la condition est de mourir de faim" (vers 18)...
tracking img