Le nazisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1058 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Nazisme
Définition
Le nazisme ou national-socialisme est l'idéologie politique du NSDAP, parti politique fondé en Allemagne en 1920 et animé par Adolf Hitler. Cette vision du monde divisait hiérarchiquement l'espèce humaine en races, hiérarchie au sommet de laquelle se situait la « race aryenne ». Par extension, le terme nazisme désigne le régime politique inspiré de cette idéologie etdirigé par Adolf Hitler de 1933 à 1945. En particulier reste ouverte la question de savoir si le nazisme ne fut que l'une des formes du fascisme ou, parce qu'ayant fait du racisme une doctrine d'État, le nazisme doit être considéré comme un phénomène historique unique. En effet, l'antisémitisme officiel du régime nazi, dès 1933, l'élimination des handicapés, et la persécution des opposants, deshomosexuels, des gitans, etc. se concrétisa par l'installation dès 1933 des premiers camps de concentration en Allemagne. Cette politique ne fit que s'amplifier jusqu'à 1945. Ainsi, plus de dix millions de personnes périrent dans les camps de concentration et d'extermination nazis, dont une majorité de Juifs (voir Shoah).
Présentation
L'acronyme « nazisme » est la contraction de « national-socialisme». En effet, le « national-socialisme » se veut distinct du « socialisme international », c'est-à-dire des mouvements socialistes internationalistes, d'inspiration marxiste ou non, tels que l'Internationale socialiste ou l'Internationale communiste, dont la vocation « antipatriotique » était à l'opposé du nationalisme pangermaniste hitlérien. L'idéologie nazie se distingue également d'autresdoctrines nationalistes de l'époque.
Dans le fameux Programme en 25 points, programme politique du nazisme, Hitler exige l'abrogation du traité de Versailles et il exclut les juifs de la citoyenneté allemande. Suite à cette assemblée fondatrice, le DAP (Parti ouvrier allemand) prendra désormais le nom de NSDAP (Parti national-socialiste des travailleurs allemands) : le parti nazi est né.
En 1925 AdolfHitler publie Mein Kampf (Mon Combat) à la fois autobiographie, idéologie et programme politique, ouvrage écrit en prison, et qui deviendra le texte de référence du nazisme. La thèse selon laquelle le national-socialisme n'était rien d'autre, en somme, qu'un hitlérisme, est fort discutée. Néanmoins l'opportunisme politique sera, dès le début de sa carrière, une constante dans les discours etécrits d'Adolf Hitler. L'historien britannique Ian Kershaw, auteur d'une imposante biographie d'Hitler montre ainsi que l'apparition de certaines expressions ou concepts pourtant propres au discours hitlérien (par exemple le slogan Lebensraum, soit : espace vital) sont assez tardives. Le nazisme prône la supériorité de la « race aryenne » sur toutes les autres « races » humaines. Ce qu'il nomme « racearyenne » est en fait une notion à la fois morphologique, culturelle et religieuse.
Objectifs
Le « véritable » aryen est celui qui est physiquement proche du canon germanique. La croyance commune fait correspondre cette « race aryenne » à l'image d'un homme pâle, blond aux yeux bleus et de culture germanique. En réalité, les critères, bien que restreints, étaient sensiblement plus larges(notamment au niveau des couleurs des yeux et des cheveux). D'après Hitler, cette race aryenne est l'unique source de tous les progrès de l'Humanité. Seuls ceux qui ont une trace de sang aryen peuvent avoir du génie. Les autres « races » ne font qu'imiter voire, comme les Juifs, spolier ou détruire le génie humain. A ce titre, la race aryenne doit conserver la pureté de son sang pour concentrer le géniehumain dans une race qui dominera le monde. Pour la survie de l'Humanité, les nazis se doivent d'éliminer les races et « peuples inférieurs » qui en polluant la génétique humaine, l'amènent à sa perte. Les nazis classèrent ainsi les populations en fonction de ce qu'ils appelaient les « races à éduquer » (les Latins, les Japonais par exemple), les « races à réduire en servitude » (les Slaves,...
tracking img