Le president

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De 1958 à 1981, la droite domine la vie politique

1958 – 1969 : la République gaullienne
De Gaulle préside de 1958 à 1969. Le contexte économique est bon, ce sont les « Trente Glorieuses » :La France s'enrichit et se modernise ; si l'économie est de type libérale, l'état est très présent dans la vie économique et sociale. De Gaulle oriente sa politique dans 3 axes : il achève ladécolonisation de l'empire français ; il redonne à la France un statut de puissance mondiale en se positionnant comme allié fidèle mais critique des Etats-Unis dans le contexte de guerre froide ; il exerce son pouvoir de façon très personnelle et assez autoritaire (il estime que le président est au dessus des partis et qu'il n'a de comptes à rendre qu'aux citoyens).
En mai 1968 la contestation du pouvoirgaulliste est profonde : les jeunes la lancent, suivi des travailleurs et des partis politiques de gauche. Cela montre qu'un fossé s'est creusé entre le pouvoir vieillissant et une société française plus jeune et moderne. Même si les élections semblent donner la victoire à de Gaulle, en réalité la confiance est rompue. En Avril 1969 les français diront non à un référendum proposé par de Gaulle quidémissionnera immédiatement.

1969 – 1974 : Pompidou ou le néo gaullisme
Georges Pompidou (1969-1974) succède à de Gaulle dont il poursuivra la politique (on parle de néo gaullisme). Il mourra avant la fin de son mandat.

1974 – 1981 : Valéry Giscard d'Estaing et la volonté de modernisation
Le président Giscard d'Estaing (1974-1981) est un homme de droite mais il n'est pas gaulliste (il fondeun nouveau parti : l'UDF). Il comprend que la société française doit être modernisée et il entreprend 2 réformes symboliques : pour tenir compte de l'importance des jeunes dans la société l'âge de la majorité légale est abaissé à 18 ans en 1974 ; pour tenir compte de l'évolution des moeurs sa ministre, Simone Veil, fait voter la légalisation de l'IVG (1975).

Après 1981, alternances etcohabitations se succèdent

Après 1981 les majorités, de gauche et de droite, alternent (alternance) au pouvoir car, avec la fin des Trente Glorieuses, les conditions socio-économiques sont plus difficiles. On observera même 3 moments particuliers, dans lesquelles le président devra laisser la direction des affaires politiques à une majorité parlementaire différente de la sienne : ce sont lescohabitations qui se sont déroulées sans que les institutions ne s'effondrent... mais au prix d'une certaine paralysie du pouvoir exécutif.

1981 – 1995 : les 2 présidences de François Mitterrand
En 1981, pour la 1ère fois depuis 23 ans un homme de gauche est porté au pouvoir. On peut l'expliquer par la conjoncture économique nouvelle, plus difficile (chômage et l'inflation), par la désunion de la droite(les gaullistes emmenés par Jacques Chirac se heurtent aux non gaulliste emmenés par VGE),car la gauche est unie (le PS, le PCF et les radicaux soutiennent François Mitterrand) enfin car la campagne électorale de F. Mitterrand a été bonne (« la force tranquille »). Durant une assez courte période (1981–1982) la gauche entame une politique socialiste en France avec de nombreuses réformes (commel’abolition de la peine de mort en 1981) et beaucoup de nationalisations. Mais dès 1983 les difficultés économiques obligeront la gauche à cesser ces grandes réformes et en venir à une politique de rigueur.
F. Mitterrand accomplira 2 septennats mais la gauche et la droite alterneront au pouvoir, incapables, l’une et l’autre, de mener une politique sociale et économique efficace. Il faut remarquer les 2cohabitations que F. Mitterrand conduira avec Jacques Chirac (1985-1988) et Edouard Balladur(1993-1995).

1995 – 2007 : les 2 présidences de Jacques Chirac
Jacques Chirac accomplira 2 mandats... Mais la droite abandonnera pendant 5 ans la conduite de la politique du pays à la gauche (Lionel Jospin) après la dissolution ratée de 1997. Lors de l’élection présidentielle du 21 avril 2002 le...
tracking img