Le rapport de brodeck ph claudel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cocher une bonne réponse par item.
1-L’Ereigniës est :
O une rivière où des animaux seront noyés
O la mort de Brodeck
O le meurtre d’un étranger au village
2-Le Rapport que Brodeck doit écrire est :
O un compte rendu sur les raisons de la disparition des renards
O une étude de la montée du fascisme dans le pays voisin
O le récit objectif de l’attitude des villageois àl’égard de l’Anderer
3-Brodeck a été choisi pour écrire le Rapport parce que :
O il sait écrire, connaît les mots.
O il assisté aux évènements à narrer, il en a été le témoin
O les évènements le concernent directement, il y est impliqué.
4-Brodeck accepte cette tâche :
O par envie de voir clair lui-même dans ce qui s’est passé, au moment de l’occupation du village.
O par peur, ilsent que les villageois sont menaçants, serrent le poing sur leur couteau, dans leur poche.
O par curiosité, afin de pouvoir poser des questions à chacun sur l’Ereignïes
5-Bodeck met une condition à la rédaction de ce Rapport :
O qu’il écrive sans se contraindre, à la première personne
O que Schloss, l’aubergiste et archiviste, mette des documents à sa disposition pour compléter sesinformations personnelles
O qu’Emélia soit rétribuée aussi, et qu’elle soit autorisée à rédiger avec lui
6-L’Anderer :
O vient du pays ennemi après la guerre
O est un comédien qui arrive avec des singes dressés, Melle Julie et Mr Socrate
O est un bel homme, grand et élégant, qui va semer le trouble dans les couples
7- Les villageois trouvent un nom à l’Anderer :
O l’espion enraison du carnet noir dans lequel il ne cesse de noter on ne sait quoi.
O le Muet, parce qu’il ne parle pas et se contente d’écouter
O le Diable, à cause d’un sermon aviné de Peiper sur l’Antéchrist et le jugement dernier.
8-Particularité de l'auberge de Schloss :
O elle comporte deux salles dont une, dont l'aubergiste n'a pas la clé, est le local de la confrérie de l'éveil
O elle sertde mairie pour les réunions du conseil municipal, dans ce petit village qui n'a pas de local suffisant.
O la salle du fond permet, chaque mois, de projeter un film – distraction qui reprendra après la guerre.
9-Brodeck enfant :
O est recueilli devant une maison en ruines, à la fin d'une autre guerre, par la mère Pitz, amateur d'herbier.
O vient au village avec Fédorine, où ils sontaccueillis, logés, bien qu'ils soient étrangers.
O est rejeté par les enfants du village et surtout les fils du maire parce qu'il est Juif
10- l’histoire de Bilissi le petit tailleur
O est celle d’un homme qui perd mère et femme en récompense des merveilleux habits qu’il coud pour le Roi.
O est celle d’un homme qui prend de l’ascendant sur le Roi par son talent et devient Roi à sa placeO est celle d’un homme qui se voit récompensé d’avoir réalisé un troisième habit par la naissance d’une fillette.
11- Les fils du maire, Orschwir :
O sont terriblement laids; ils meurent de façon absurde au début de la guerre en jouant avec une grenade dans
le poste de guet.
O sont les Don Juan du village et cherchent à séduire, chacun à leur tour, Emélia, la femme de Brodeck.
Ofont croire que ce sont eux qui ont rédigé le rapport de Brodeck.
12-Sur le monument aux morts figure une anomalie :
O le nom d’un soldat de la précédente guerre
O un nom de femme parmi ceux des soldats morts pendant la guerre, parce qu’elle était résistante.
O le nom d'un villageois qui n'est pas encore mort, Brodeck
13- Diodème, l’instituteur ami de Brodeck :
O est envoyé aucamp en même temps que Brodeck et l’aidera à tenir bon et à s’évader.
O se suicide, sans doute parce qu’il se sent coupable d’avoir trahi Brodeck en le dénonçant.
O aide Brodeck à rédiger son Rapport sur l’Ereignïes car il en a été témoin et acteur.
14- Orschwir, le maire, raconte une histoire symbolique à Brodeck :
O les cochons, séparés par âge dans sa porcherie, représentent les...
tracking img