Le rouge et le noir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Rouge et le Noir (1830) de StendhalChronique du XIXe siècleGenèse et composition de l'œuvre |   |
  |   |
  |   |   |
  |   |
| | | |
| |
| |
| | |
| | | |
|
Sommaire I- Présentation du romanII- Résumé de Jean PrévostIII - Autour du titre de l'œuvreIV - Source du sujet de l'œuvreV - Composition de l'œuvre Espace des Liens Utiles... |
  I- Présentation duromanLe Rouge et le Noir, sous-titré Chronique du XIXe siècle, est la deuxième œuvre romanesque (après Armance) écrite par Henri Beyle, dit Stendhal, publié à Paris chez Levavasseur en 1830.Le roman compte deux parties : la première retrace le parcours provincial de Julien Sorel, son entrée chez les Rênal, et la montée de ses ambitions au séminaire, et la seconde la vie du héros à Paris commesecrétaire de monsieur de La Mole et son déchirement entre ambitions et sentiments. II- Résumé de Jean Prévost« Après trente ans de travail acharné, Stendhal est digne d'improviser  ; il sait peindre d'un premier trait, d'un seul trait. Il a lentement créé cet instrument de prose rapide, qui est lui-même : son style le plus parfait est devenu sa voix naturelle. L'originalité n'est plus un but qu'il sepropose : elle est en lui...
La revanche imaginaire, ce rêve de compensation qui succède à la douleur de l'échec et en marque la convalescence, est un des excitants les plus forts de l'imagination créatrice. C'est sous cet aspect de revanche imaginaire qu'il faut voir la transposition de Stendhal en Julien, la beauté de Julien, sa minceur. Les souvenirs directs gardent leur accent secret etdéchirant parce qu'ils sont placés parmi les enthousiasmes de la revanche imaginaires. » III- Autour du titre de l'œuvreL'œuvre avait d'abord un autre titre. Romain Colomb — le cousin de Stendhal, son exécuteur testamentaire et le témoin privilégié de son existence — raconte qu'il vit longtemps sur la table de Beyle un manuscrit intitulé Julien, et qu'un matin de mai 1830, au milieu d'une conversation,Stendhal, s'interrompant soudain, s'écria : « Si nous appelions mon roman le Rouge et le Noir ? » Cette nouvelle dénomination était-elle, suivant l'expression de Colomb, une concession à la mode d'alors ? Elle avait, en tout cas, quelque chose d'énigmatique et d'attirant.Mais Stendhal ne voulait pas indiquer par là, comme on l'a cru souvent, les chances du jeu de la vie et les hasards de la fortunequi n'élève un homme que pour l'abaisser, et qui, selon le mot de l'auteur, porte Julien Sorel à une immense hauteur, pour le jeter dans l'abîme. Selon Stendhal lui-même, « le Rouge » signifiait que Julien eut été soldat, et « le Noir », qu'à l'époque où il vécut, il dut prendre la soutane. C'est ainsi que Stendhal nommait, « l'Amarante et le Noir » son roman de Lucien Leuwen (œuvre posthume etinachevée, parue en 1894 et 1926), parce que Leuwen a d'abord l'habit de lancier à passepoils amarante, puis l'habit de maître des requêtes. |   |
  |   |   |
  | IV- Source du sujet de l'œuvreStendhal a tiré de la Gazette des Tribunaux le sujet de son livre. En 1827 et en 1828, un procès criminel, le procès d'Antoine Berthet, fit beaucoup de bruit en Dauphiné.Berthet, fils d'unmaréchal-ferrant de Brangues (Isère), était un jeune homme pâle, mince, délicat, à la physionomie parlante, aux grands yeux noirs, à la mise soignée. Élevé par le curé de son village natal, qui lui enseigna le latin, il avait été précepteur des enfants de Mme M...
Congédié par le mari, il alla faire ses études au séminaire de Belley, puis à celui de Grenoble. Renvoyé de ce dernier établissement sans espoir deretour, banni de la présence de son père, il revient à Brangues chez sa sœur et adresse à Mme M... des lettres pleines de reproches et de menaces. Précepteur au château de C..., il est aimé de Mlle de C..., qui lui déclare sa passion de bouche et par écrit.Chassé de nouveau, repoussé de tous les séminaires où il se présente, il entre chez un notaire de Morestel. Mais il a résolu de tuer Mme...
tracking img