Le sport en gendarmerie est -il une necessité ou une obligation?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sport en Gendarmerie est -il une necessité ou une obligation?

Le sport a toujours fait partie du service de la gendarmerie, il a été instauré afin que les militaires puissent se trouver enbonne condition physique et afin qu'ils puissent etre operationnels sur le terrain. Dans notre institution il existe de nombreux emplois, chacun sollicite un investissement different en ce qui concernel'entretien physique.

Je vais commencer par parler des personnels pour qui le sport est une obligation à savoir: les gendarmes du groupe d'intervention de la Gendarmerie Nationale; les hommes quiconstituent cette unité representent l'excellence en matiere d'intervention professionnelle, un entrainement physique difficile leur permet d'etre apte a gerer des crises a l'etranger, intervenir surdes prises d'otages, lutter contre le grand banditisme et bien d'autres missions importantes. Tout cela pour dire que l'obligation de faire du sport est une evidence pour une unité comme le GIGN. Onpourrait en citer d'autres comme le peloton de gendarmerie de haute montagne qui se doit de s'entrainer pour etre efficace lors de missions de secourisme en montagne. Il y a egalement la gendarmeriemobile ou l'on demande aux militaires de conserver une bonne condition physique afin d'accomplir correctement leurs missions.
De l'autre coté on peut trouver des unites pour qui le sport est plutot unenecessité. Le centre de soutien technique et administratif est un bon exemple; on peut y trouver des militaires qui travaillent dans des bureaux, qui font valoir leurs capacités intelectuelles et aqui on n'impose pas d'entrainement physique particulier. Il y a de nombreux postes de ce type ou l'on trouve des personnels qui travaillent en interieur et qui ne vont pas sur le terrain. Le sportdevient donc une necessité et il appartient aux militaires de faire le choix de s'entretenir physiquement ou pas.

Je pense qu'on ne peut obliger un gendarme a faire du sport; chacun y voit son...
tracking img