Le Travail Et La Technique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (4050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 février 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail et la technique


Introduction
Machine et technique
Le travail: libération ou esclavage
Travail et liberté
Technique et aliénation
Conclusion

Introduction
La technique est, d'une manière générale, ce qu'on mobilise pour obtenir un résultat déterminé. Elle consiste en un certain savoir-faire dirigé vers des objets précis. Elle repose généralement sur une volonté d'obtenir un maximumd'efficacité avec un minimum de moyens. La technique est ce qui permet à l'homme de maîtriser son environnement. L'homme est né sans don particulier mais avec une faculté de création et d'adaptation exceptionnelles. On rejoint là le mythe de Prométhée et d'Epiméthée tel que le décrit Platon dans le Protagoras. Zeus avait chargé, aux commencements du monde les deux démiurges de distribuer lesfacultés aux êtres vivants. Prométhée s'acquitta de sa tâche avec raison et équité alors que Epiméthée distribuait les dons sans rien contrôler ; ce qui fit que, lorsqu'il voulut donner des dons à l'homme, il ne lui restait plus rien. Pour dissimuler la faute de son frère, Prométhée eut l'idée de dérober à Zeus le logos pour en faire don aux hommes. Le terme grec est intraduisible. Il signifie à la foisle langage, la conscience, la raison et la technique selon le contexte.
Ce que révèle ce mythe, c'est que l'homme tient une place à part dans l'univers parce qu'il sait inventer. C'est ainsi que l'homme seul sait fabriquer des outils (si l'on entend par outil un objet façonné artificiellement et employé à plusieurs reprises pour une même fin). L'outil est, en fait, l'expression matérielle del'intelligence.
Ceci nous donne une représentation a priori positive de la technique. Elle est pourtant une notion problématique dans la mesure où elle véhicule ses propres valeurs. Le travail, dans la mesure où il nécessite l'emprise sur la nature et l'usage d'outils, permet à l'intelligence humaine de s'exprimer. Le travail est transformation raisonnée de la nature par l'usage de la technique. Cettetransformation est motivée par la notion d'utilité. Cela signifie que l'homme est un être spirituel soumis à des impératifs matériels.
On réserve le terme de travail à une activité nécessaire, c'est-à-dire à laquelle on doit se soumettre par obligation (légale: travaux forcés, morale: certains bénévolats ou simplement un devoir envers ses proches ou privée: rangement, ménage...). Au-delà de cesobligations, on trouve le travail salarié et on qualifie de travail toute activité salariée. Tout travail est une transformation du réel selon des règles externes à la nature, ces règles étant fixées par la technique. Transformer le réel implique un pouvoir de l'homme sur ce qui l'entoure. La première question à se poser est donc de savoir si l'homme se libère du réel par ce pouvoir ou s'il devientesclave du travail. Il existe, historiquement, une double représentation du travail. On peut y voir quelque chose comme une malédiction ou, tout au contraire, comme une activité hautement positive. Originellement, le travail a d'abord été représenté comme une contrainte. Et cette contrainte ne peut pas se confondre avec la nécessité de produire les moyens d'assurer sa subsistance. L'hommetravaille beaucoup plus qu'il n'a besoin pour vivre. Il travaille aussi pour son confort.



Machine et technique
La machine se place dans un cadre différent de l'outil dans la mesure où elle ne repose pas sur l'énergie musculaire de l'homme. La machine est autonome. Elle fonctionne par elle-même et peut même fonctionner sans l'homme. En revanche, bien sûr, elle ne saurait exister ou subsister sans lui.« La différence décisive entre les outils et les machines trouve peut-être sa meilleure illustration dans la discussion apparemment sans fin sur le point de savoir si l'homme doit «s'adapter» à la machine ou la machine s'adapter à la « nature » de l'homme. Nous avons donné au premier chapitre la principale raison expliquant pourquoi pareille discussion ne peut être que stérile: si la condition...
tracking img