Le visiteur d'eric-emmanuel schmitt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Visiteur, d’Eric-Emmanuel Schmitt
Sommaire :

1. Biographie de Schmitt

2. Bibliographie de l’auteur

3. Résumé

4. Contexte

5. Idées

Travail

1. Courte biographie de l’auteur

Eric-Emmanuel Schmitt est né en 1960. Il est diplômé de l’E.N.A et agrégé de philosophie en 1983 puis docteur en philosophie en 1997. Il écrit son premier succès pour le théâtre en 1991puis un second en 1993, « Le visiteur » qui lui vaudra un Molière en 1994. D’autres pièces suivront ainsi que de très nombreux succès de librairie. Plusieurs de ses œuvres seront portées à l’écran et jouées par de grands acteurs. Il est aussi l’auteur de nombreux romans à succès. En 2001 il obtient le Grand Prix du théâtre de l’Académie française.

2. Bibliographie

Théâtre

« La nuit deValognes » 1991

« Le visiteur » 1994

« Golden Joe » 1995

« Variations énigmatiques » 1996

« Le libertin » 1997

« Milarepa » 1997

« Frédérik ou le boulevard du crime » 1998

« Hôtel des deux mondes » 1999

«  Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » 1999

« Oscar et la dame rose » 2003

« L’évangile selon Pilate » 2004

Romans

« Lasecte des égoïstes » 1995

« L’évangile selon Pilate » 2000

« La part de l’autre » 2001

« Lorsque j’étais une œuvre d’art » 2002

« Milarepa »

« Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran »

« Oscar et la dame rose »

« L’enfant de Noë » 2004

Essais ou traductions

« Diderot ou la philosophie de la séduction » 1997

« Les noces de Figaro »

« Don Giovanni »3. Résumé de la pièce

Nous sommes à Vienne dans le cabinet de Freud après l’annexion de l’Autriche par Hitler. Anna Freud est seule avec son père dans la pièce. Elle lui parle des exactions commises par les nazis viennois contre les juifs, alors que Freud lui dit qu’il n’existe pas de nazis viennois.

Anna lui répond en lui disant tout ce qu’elle a vu dans les rues y compris les corps desjuifs qui se sont jetés par la fenêtre en entendant des nazis monter leurs escaliers.

Elle pousse son père à signer un papier rédigé par les nazis, moyennant quoi, grâce à ses appuis étrangers, ils le laisseraient quitter l’Autriche pour Londres ainsi que toute sa famille.

Freud est fatigué et malade, il a un cancer, mais il estime que la solidarité l’oblige à ne pas quitter Vienne. On frappe àla porte et un nazi de la Gestapo entre dans l’appartement. Il regarde les livres et en fait volontairement tomber quelques-uns uns. Pendant toute la scène d’intimidation Anna se fâche et l’injurie alors que Freud soutient le dialogue avec humour. Il se moque du nazi désarmé car incapable de lui répondre sur le même ton. Pour finir il lui proposera de l’argent pour qu’il parte, ce que l’autreaccepte avec plaisir. Mais comme Anna lui fait comprendre qu’il n’est qu’un impuissant complexé, il finit par l’emmener à la Gestapo.

Freud, affolé, appelle l’ambassade américaine où il lui y est également conseillé de signer le fameux papier. Que dit celui-ci ? Tout simplement que Freud reconnaît avoir été parfaitement traité en Autriche par les nazis et plus particulièrement par la Gestapo etqu’il a reçu toute l’aide désirée pour pouvoir continuer ses travaux. Inquiet pour Anna il signe le papier.

Et soudain le voilà qui se trouve face à un homme particulièrement élégant. Il n’a pas sonné, Freud n’a donc pas ouvert et il est là. Il demande une consultation prétendant être malade et avoir besoin de son aide. Freud n’est pas en état de faire cela et il est tard. Mais rien n’y fait, iln’arrivera pas à la faire sortir. Au cours de la discussion l’homme lui donne de nombreuses indications sur ce que sera le futur proche de Freud. Il quittera l’Autriche, passera par Paris, puis résidera à Londres où il terminera son dernier livre. Il en donne même le titre que Freud lui-même ne connaît pas encore…

De plus en plus étonné, Freud va accepter de procéder à une consultation,...
tracking img