Le voyage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Parmi toutes les villes du monde, murmura Tante Marthe avec gravité, Jérusalem est la plus sainte. La plus magnifique, la plus émouvante et la plus déchirée. C’est sur la montagne de Jérusalem que,au VIIIème siècle avant notre ère, le roi Salomon construisit le temple du Dieu unique, plusieurs fois détruit, plusieurs fois reconstruit avant d’être rasé par les romains….C’est là, à Jérusalem, queJésus entra pour dire la Bonne Parole, accompagné par ses fidèles qui brandissaient des palmes en son honneur, car il était le fils de Dieu fait homme, ce qui pouvait sembler abracadabrant. Là, dansla ville sainte des juifs, il fut arrêté, jugé, crucifié sur une colline, et c’est à Jérusalem qu’il rescuscita…Enfin, c’est sur un haut rocher de Jérusalem que le prophète Mahomet s’éleva d’un bond desa jument ailé jusqu’au ciel ! Cela ne te suffit pas, petite crevette…- p. 42.
…Ce sont les observants. Leur idée est fort simple : tant qu’existera sur Terre un seul juif qui ne respecte pas lerepos du Shabbat, le Messie ne pourra pas venir délivrer le monde. Voilà pourquoi les observants exigent la stricte application des règles…p.46 ;
Deux fêtes de Pâques. P. 51 : « Ce n’était pas du toutla même pâque. Les juifs la célébraient en mémoire de la terrible nuit pendant laquelle ils étaient sortis d’Egypte, où ils avaient été réduits en esclavagee par Pharaon.
Les chrétiens la fêtaient ensouvenir du merveilleux jour pendant lequel Jésus, mort sur la croix trois jours auparavant était ressuscité.
La pâque juive consistait en un repas d’un genre particulier, où l’on mangeait debout unagneau mâle rôti et du pain sans levain.
Les pâques chrétiennes, elles, célébraient un jour joyeux avec une messe magnifique : tôt le matin, les cloches revenaient de Rome où elles étaient partiesen signe de deuil, pendant trois jours.

Même si tu ne crois pas en Dieu, cela n’empêchera pas l’Eternel d’exister répondit le rabbin. Mais c’est toi qui auras du mal à vivre. A quoi te raccrocher...
tracking img