Le whiskey et la bierre irlandaise.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2669 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Whiskey Irlandais

Le Whiskey Irlandais est un alcool produit en Irlande. Véritable pionnier, ce fut le whiskey irlandais qui inspira ensuite aux écossais l'idée de produire un dérivé nommé whisky. De nos jours, des distilleries irlandaises parfois âgées de plusieurs siècles s'évertuent toujours à produire des whiskeys de grandes qualité... Voici un aperçu de l'Histoire de ce breuvage siréputé.

Histoire du Whisky Irlandais

Si l'on a peu d'information sur l'origine exacte du breuvage, on avance l'hypothèse qu'un moine aurait amené en Irlande la recette de la distillation au alentour du VIème siècle. Le résultat que l'on connaît aujourd'hui est le résultat de centaines d'années de mise au point et de savoir-faire.

Lorsque les Anglais envahirent l'Irlande au XIIeme siècle, lesbritanniques découvrirent alors cet alcool étrange que produisaient les irlandais. Nommé au départ l'Uisce Beatha, cet alcool au nom terrible effrayait grandement les anglais, pensant que l'absorption de cette "eau de vie" rendait, à en croire les anglais, les combattants irlandais particulièrement féroces au combat. C'est d'ailleurs aux Anglais que l'on doit l'appellation de Whiskey à force dedéformation : uisce, fuisce, uiskie, whisky.

Le Whiskey Irlandais est un alcool produit en Irlande. Véritable pionnier, ce fut le whiskey irlandais qui inspira ensuite aux écossais l'idée de produire un dérivé nommé whisky. De nos jours, des distilleries irlandaises parfois âgées de plusieurs siècles s'évertuent toujours à produire des whiskeys de grandes qualité... Voici un aperçu de l'Histoirede ce breuvage si réputé.

Constatant la notoriété croissante de la boisson, Elisabeth leva alors très vite un impôt sur le breuvage. Sir Thomas Philips obtiendra la première license officielle en 1608, et ouvrit aussitôt sa distillerie Old Bushmills, même si l'exercice de la distillerie remontait au XIIIème siècle. Le gouvernement en 1661 (à Noël) élèvera alors l'impôt à 4 pences le gallon deWhisky.

En 1785 la taxe passa à un shilling puis 6 en 1815. La surenchère de ces taxes créa dans le pays une augmentation considérable de whisky illicites (dit poteen ou poitin). A la fin du 18ème siècle, on comptait da'illeurs autant de distilleries licites que de distilleries illicites ! A un tel point que l'"Excise Department", cellule d'origine britannique chargée de récolter la taxe surl'alcool, fut réorganisée dès 1761 pour stopper la multiplication des Poteens.

De 1779 à 1790 le nombre de distillerie légales passa de 1000 unités à 250 dans tout le pays. Le "Distiling Act" était passé par là. Il s'agissait de calculer la taxe en fonction de la taille, la capacité de l'alambic et sur le nombre de jours ouvrables.

1783 marqua l'arrivée d'une loi prévoyant la pénalisation de laparoisse ou de la ville dans laquelle était découvert un alambic. Des amendes singulièrement élevées étaient prévues. Ce système atteint malgré tout son but et la baisse de Poteen fut remarquable.

Pourtant par souci de mieux vendre sur le pays et en particulier à Dublin, certaines grande maisons décidèrent de régulariser leur situation, parmi lesquelles : John Power, John Jameson, George Roe etWilliam Jameson.

Le XIXème siècle marqua l'apogée de l'irish whiskey. Pour 160 distilleries sur tout le pays on comptait 400 marques de whisky. En 1810 le "Distiling Act", particulièrement décrié (jusqu'au parlement) fut remis en cause ce qui encouragea la production de Poteen.

1823 amorça le virage de la production moderne du whisky par un aménagement de l'Excise Act allant en faveur desdistilleurs qui jouaient le jeu de la régularisation. Dès 1830 le Coffey still, un système de production d'alcool, fit son apparition et fut à l'origine du Blended Scotch Whisky. L'invention de Aeneas Coffey ne fut pas l'unanimité chez ses concitoyens qui étaient très attachés à la production dite "pot still". C'est à cette époque que le whisky écossais adopta ce système pour peu à peu détrôner...
tracking img