Leclerc pduc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5564 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I - Analyse commerciale structurée et actuelle de l’unité commerciale

1) Présentation du réseau

Le groupement LECLERC a pour activité principale la vente et la distribution de produits à prédominance alimentaire. Créé en 1949 par M. Edouard LECLERC, il regroupe aujourd’hui 510 magasins en France et 75 à l’étranger. Implanté dans cinq pays, il emploie plus de 100 000 personnes. LECLERC estleader sur le territoire national avec 16 % de part de marché et un chiffre d’affaires de 34, 7 milliards d’Euros en 2008. Pour gérer au mieux ce réseau, Edouard et Michel LECLERC ont mis en place une organisation rigoureuse, solide et hiérarchisée reposant sur trois éléments :

➢ L’association des centres LECLERC (ADLEC) 
Elle permet aux distributeurs indépendants de bénéficierde l’enseigne LECLERC.

➢ Le groupement coopératif d’achat des centres LECLERC (GALEC) 
Cette société coopérative anonyme constitue la base de la politique d’achat des centres de distribution. Cet organisme traite directement avec les fournisseurs et passe avec eux des accords sur les produits.

➢ Les centrales régionales (LECASUD) 
Elles sont chargées depasser les commandes auprès des fournisseurs pour les magasins qui y sont rattachés (seize centrales d’achats au niveau national) (Cf. Annexe).

2) Dans son activité locale
a-Historique
SOSUMAR est une société familiale créée en 1971 par M. André MANENT. Le magasin s'agrandit en 1991, passant ainsi d'une surface de 2500 m2 à 4300 m2. Une galerie marchande est créée en 1999.

b-LocalisationCet hypermarché est situé en périphérie d’Aubenas (en Ardèche), à trois minutes du centre ville et est desservi par divers transports en commun circulant sur route nationale située à proximité. Le magasin dispose de six cents places de parking.

c-Zone de chalandise et caractéristiques de la population (Cf. Annexe)
La zone de chalandise est très étendue. Les clients proviennent du bassinalbenassien (zone primaire) et également de toute la Basse Ardèche (zone secondaire et tertiaire). La population de la zone avoisine 74 519 personnes l’hiver et atteint les 350 000 durant l’été.

d-Organisation de point de vente (Cf. Annexe)
L’hypermarché est un distributeur indépendant, franchisé, faisant partie d’un réseau organisé. C'est une Société Anonyme au capital de 820 000 € dont le présidentdirecteur général est Monsieur Jean-Claude MANENT. Le magasin compte 240 employés (119 hommes et 121 femmes) à l’année ; cependant, durant la période estivale, 132 saisonniers viennent renforcer les équipes. La direction est assurée par un PDG, un DG et un directeur de magasin. On retrouve également un management intermédiaire avec dix responsables de secteur et une base opérationnelle composéedes salariés.

e-Management
Le management est de style autoritaire. Les outils mis en œuvre permettent de le démontrer. On retrouve ainsi la pointeuse, la tenue de travail spécifique, les caméras de surveillance, la distance entre les employés et la hiérarchie… Cependant, certains managers peuvent modérer ce style de management en le rendant plus participatif quant à la réalisation de tête degondole… Des réunions trimestrielles (portant sur les objectifs, le chiffre d’affaires à atteindre..) rythment la vie de l'entreprise. Soulignons qu'au niveau de la rémunération, on retrouve un salaire fixe avec des primes à la participation et intéressement au chiffre d’affaires.

f-Agencement (Cf. Annexe)
La surface de vente est de 4 300 m2, pour une réserve de 4 500 m2. Le point de vente estdivisé en dix départements par familles de produits (épicerie, bazar…). Le rayon dans lequel j’ai été affectée (Droguerie-Parfumerie-Hygiène) est situé au milieu du magasin à côté des caisses. De plus, Leclerc s’agrandira de 1500 m2 dès le mois de Septembre 2010.

g-L’offre (Cf. Annexe)
Sur un plan quantitatif, 65 % des produits sont alimentaires. L’assortiment de l’hypermarché s’élève à...
tracking img