Lecture analytique 1 comte-sponville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique N°1 sur Le bonheur désespérement de COMTE-SPONVILLE

Comment l’auteur pose-t-il le problème initial de son essai ?

1) le recours à ladéfinition

a) le présent de vérité générale qui appuie les définitions

convaincre (poids argumentatif)

b) Definition : cadre du paragraphe : l’unité duparagraphe est au service de la définition
§1 : def du bonheur « but de la philo »
§2 : def de la sagesse
§3 : la sagesse
§4 : « but », « norme »

c) Les définitionss’appuient sur des citations

L.40 : définition béatitude(bonheur vraie)
L.84 : définition de la vérité chez Montaigne

Transition : Ccl partielle+ ouverture surle 2ème axe

Comte-Sponville pose le problème du bonheur grâce à différentes définitions qui permettent d’éclairer les mots clés de son essai mais on peut aussiobserver un cheminement rigoureux pour poser le problème du bonheur.

2) Un cheminement rigoureux grâce aux différents paragraphes

a) la rigueur des paragraphesI.D :
1§ : le bonheur comme but de la philo
2§ : la sagesse : bonheur de la vérité
3§ : une définition nuancée de la sagesse
4§ : point d’aboutissement duproblème posé : « le bonheur est donc le but de la philo »

b) les connecteurs logiques internes et externes

« Donc » (l.62)

CONCLUSION :
La manièrerigoureuse de poser le problème du bonheur renvoie au genre argumentatif de l’essai. Une autre caractéristique de l’essai est visible : le recours aux citations d’autruipour établir un dialogue avec l’autre. Cette rigueur intellectuelle toute philosophique pour poser les termes du problème. C’est déjà apporter un début de réponse.
tracking img