Les caracteres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition d’une maxime : une maxime est une formule qui résume un principe de morale, une règle de conduite ou un jugement d’ordre général.

P69 : « l’amour et l’amitiés’excluent mutuellement »

En effet les sentiment d’amour et d’amitié sont différents. Quand on aime quelqu’un par amour on ne le voit pas, on ne pense pas à lui de la même façon quelorsqu’on aime quelqu’un par amitié. Soit on aime quelqu’un soit on est son ami.

P65 « les femmes sont extrême : elles sont meilleurs ou pires que les hommes »
( extrême : quiest au bout opposé)

Cela veut dire que les femmes font les choses ou ne les font pas. Elles ne font pas les choses à moitié.

P50 « ne vouloir être ni conseillé ni corrigésur son ouvrage est un pédantisme »
Pédantisme : caractère de ce qui est pédant.
Pédant :Personne qui fait étalage d’une connaissance superficielle.

Si on ne veut pas d’avissur ce que l’on a écrit, c’est que l’on est sur de ce que l’on a fait. C est aussi prendre le risque d’entendre le jugement de l’autre. Etre conseillé ou corrigé cela veut direque l’on a pas bien raisonné et qu’il y a des choses à améliorer, c’est donc remettre en cause nos connaissances.

P70 « l’on confit son secret dans l’amitié ; mais il échappedans l’amour ».

En effet on ne dit pas nos secrets a celui que l’on aime car ils sont au fond de nous. Comme on a donné son cœur a celui que l’on aime et bien il sait tout doncon a rien besoin de lui confier.

P50 « L’on devrait aimer à lire ses ouvrages à ceux qui en savent assez pour les corriger et les estimer »

En effet, une personne qui estcapable d’évaluer ce que l’on écrit nous permet de connaitre les défauts et les qualités de nos écrits. Cela permet d’avoir un jugement d’un expert et cela permet de se situer.
tracking img