Les deux pigeons (jean de la fontaine)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1335 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le divertissement dans la fable les deux pigeons

Blaise Pascal
- fonde le calcul des probabilités
- découvre l'existence du vide et de la pression atmosphérique
-1654 conversion de Pascal au jansénisme
-1657 publication des provinciales : il marque son attachement aux jansénistes
-1670 publication des Pensées, fragment d'une oeuvre inachevée, notes receuillies après sa mort
but:convaincre les hommes de la nécessité de se tourner vers Dieu.

Le divertissement
- condition humaine: homme faible et misérable, tragique de l'homme sans Dieu
Voltaire: "montrer l'homme dans un jour odieux, il s'acharne à nous peindre tous méchants et malheureux"
- homme exclave de son amour propre et de ses passions
- peur de la mort : fuir sa condition à l'aide du divertissement.
- ennnui:impossiblilité de demeurer seul en repos dans une chambre.
- distractions:conversation des femmes, la guerre, les emplois, la chasse, etc

exemple: le roi
sans divertissement il deviendrait le plus faible et le plus malheureux des hommes : « De sorte que s'il est sans ce qu'on appelle divertissement, le voilà malheureux, et le plus malheureux que le moindre de ses sujets qui joue et sedivertit. »

Thèse :
- bonheur tirer du divertissement n'est pas véritable.
- homme malheureux car il est privé de Dieu;

La Fontaine et les voyages

- courant optimiste qui porte à la découverte de la France et du monde par le moyen du voyage.
- La Fontaine n'aimait pas les voyages et toute sa vie, il n'en a fait qu'un seul.
" Dieu nous préserve du voyage!" Le chartier embourbé (VI, 18),reprend l'idée de Pascal.
- descriptions du voyage abondent dans les fables
(I,8) " Une hirondelle en ses voyages avait beaucoup appris ,Quiconque a beaucoup vu peut avoir retenu" mais Les voyages ne forment pas automatiquement, ils peuvent s'avérer inutiles; cf.(V,2) issue tragique;(X,2) Le voyage de la tortue s'achève par la mort --> Tous les voyages se soldent par un échec.

la conceptionpessismiste a deux raisons:
- raison philosophique:disciple d'Epicure et de Lucrèce
méfiance épicurienne:L'homme ne peut se fuir lui même, il ne peut échapper ni à ses soucis, ni à sa condition humaine quel que soit le divertissement.
- raison politique, fable clef : "Le Berger et la Mer" ( IV,2) Jean Fabre dénonce une actualité politique cachée ; il s'agit de la critique de l'ambitieusepolitque commerciale de Colbert.

Les deux pigeons

modèle: texte de Pilpay dans « Le Livre des Lumières » « Du pigeon voyageur »
inspiration du poète :
- le psaume 55 dit « Prière du calomnié » «Et je dis / Qui me donnera des ailes comme à la colombe / que je m’envole et me pose ? Voici, je m’enfuirai au loin, / je gîterai dans le désert. » (La Bible de Jérusalem)
- thème des pigeons courant :Madame de Sévigné l’utilise par exemple.
- Horace « En accord parfait sur toute chose, comme les deux pigeons bien connus » (Epître, Livre I, 10).
- thème du retour plus important que le voyage lui-même,
- double valeur symbolique: le pigeon est le “voyageur”et aussi l'emblème de l'amour.

La Fontaine nous interroge: est-il souhaitable de voyager ?

3 phases:
1- odysée des deux pigeons2- critères de l'amour idéal
3- sentiments du poète

Plan
vers 1 à 4: situation initiale=essentiel du problème: l'amour tendre n'exclue pas l'ennui
vers 5 à 29: dialogue entre les deux pigeons: discours du pigeon sédentaire des vers 5 à 17
du pigeon voyageur des vers 18 à 29.
vers 30 à 56: aventures du pigeon voyageur.
vers 57 à 64: retour du voyageur
vers 65 à83: méditation du poète

Personages: deux conceptions opposées

Le pigeon sédentaire
- refuse le voyage
arguments:
- sentiments amoureux, “quitter votre frère”, “l'absence est le plus grand des maux”,
- la raison, risques légitimes du voyage “les travaux / Les dangers, les soins du voyage”.
- le climat :“Encore si la saison s'avançait davantage ! / Attendez les zéphirs”.
- le...
tracking img