Les femmes chez flaubert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
10 0123

Vendredi 20 octobre 2006

HISTOIRE LITTÉRAIRE

A l’occasion du cent cinquantième anniversaire du roman de Flaubert, le site qui lui est consacré va s’ouvrir dans sa totalité

« Madame Bovary » dans tous ses états
V
oulez vous « naviguer » sur Madame Bovary, tout savoir des divers brouillons de Flaubert, de ses ratures, des passages entièrement biffés, et parfois rétablis, deses choix définitifs ? C’est déjà possible si vous possédez un ordinateur, mais ce sera un vrai bonheur dès la fin du premier semestre 2007, « quand le site final tel que nous le rêvons sera prêt, disent ensemble Yvan Leclerc et Danielle Girard, deux des maîtres d’œuvre du projet. Un site destiné au grand public comme aux spécialistes. Facile à comprendre, à utiliser. Ne nécessitant pas de machinesou d’ADSL super-puissants. Les transcriptions ont été faites dans cet esprit : une présentation simple, la plus proche possible du manuscrit. L’idée est de ne pas donner de réponses toutes faites, des articles bien ciselés, mais de mettre à disposition des éléments, des outils qui permettent de faire des recherches, à tous niveaux ». Tout a commencé en 2003, lorsque la bibliothèque municipale deRouen, qui détient les manuscrits de Madame Bovary, a pu, étant entrée en possession d’une très performante machine, numériser lesdits manuscrits. Elle a conclu un partenariat avec l’Université de Rouen, et Pierre-Yves Cachard, conservateur chargé des nouvelles technologies, a conçu la navigation du site, tandis que Yvan Leclerc, professeur à l’Université de Rouen, et Danielle Girard devaientmettre en route le processus de transcription. Tout cela avec le soutien constant de la région Haute-Normandie. « Nous avons aussi bénéficié de conditions matérielles qui tiennent à la complétude du dossier, explique Yvan Leclerc. Flaubert a conservé toutes ses traces écrites. Le dossier de Madame Bovary à la

Détail d’une page du manuscrit de « Madame Bovary », et sa retranscription. DR bibliothèquemunicipale de Rouen est à peu près complet : on a repéré qu’il manque avec certitude 11 folios dans un ensemble de plus de 4 549 folios, on possède donc 99,8 % du manuscrit intégral. » « Mais nombreux sont ceux qui jugeaient ce projet quasiment irréalisable, se souvient Danielle Girard. Et nousmêmes, tout en ayant fixé, symboliquement, la date du cent cinquantième anniversaire de Madame Bovary,2006, pour l’achèvement des transcriptions, nous avions la crainte que cela ne prenne beaucoup plus longtemps. Or nous avons tenu les délais, j’ai reçu les derniers documents en septembre. » « Un démarrage assez rapide a été rendu possible par l’existence de travaux antérieurs, précise Yvan Leclerc. Le classement chronologique du manuscrit qui servira à la navigation s’inspire d’abord des tableauxque Claudine Gothot-Mersch a établis pour préparer la recherche en vue de sa thèse. Ensuite est venu le classement tabulaire des scénarios et brouillons, par Hisaki Sawasaki, publié par l’Université de Tokyo. Enfin, la mise en ordre folio par folio a été menée à terme par Marie Durel dans sa thèse, soutenue à l’Université de Rouen en 2000. » Aventure inattendue C’est alors que s’est engagée uneaventure inattendue, pour laquelle plus de trois cents personnes, de douze nationalités, se sont passionnées. « Rien n’aurait été possible sans le Net, sans la rapidité avec laquelle les données pouvaient circuler », dit Danielle Girard, et l’une des transcriptrices, venue assez tard, mais se qualifiant elle-même d’« accro » et faisant partie des six qui ont transcrit chacun plus de 150 folios,parle de ce fascinant « village planétaire des bovarystes », réunis, via Internet, pour mener à bien cette folle entreprise. Danielle Girard, professeur de lycée désormais en retraite, a pu jouer le rôle de « vigie » et assurer une constante communication avec les différents transcripteurs (au moins 8 000 messages échangés), « qui ont de 16 à 76 ans, et sont lycéens, pour beaucoup enseignants, mais...
tracking img