Les femmes durant la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1758 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ECJS

Les femmes pendant la seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

La collaboration

Les formes de collaborations

Quelles sont leurs motivations ?

Épurations, viols, massacres

Les « combattantes de l’ombre » : les résistantes

Les différentes formes de résistance

Quelles sont leurs motivations ?

Les camps

Les autres femmes
(96% des femmes)

La vie au quotidien

Lesfemmes dans le monde rural

1. La collaboration

A) Les différentes formes de collaboration

Extrait d’un témoignage de Ginette CLEMENT:

« Après l'arrestation de nos parents, ma sœur et moi décidâmes de continuer à nous battre et de prendre le relais et c'est ainsi qu'à l'âge de quinze ans, je devins agent de liaison, sous le pseudonyme d'Annick. D'abord mes activités de résistante meconduisirent en Côte D'Or, puis en Saône et Loire et enfin en Bretagne. Les missions qui m'étaient confiées étaient dangereuses et consistaient en transport de faux papiers, d'argent, de journaux et d'informations pour nos chefs. »

C) Épurations, viols, massacres

Livre « Une femme dans Berlin » :

Le texte rapporte la vie quotidienne des Berlinois et surtout des Berlinoises, livrés à eux-mêmesdans le chaos de la débâcle allemande, et l'attente angoissée de l'arrivée imminente du vainqueur russe. Une vie faite de la recherche du minimum vital, les habitants étant tenaillés par la faim tout autant que par la peur. L'occupation soviétique se révèle rapidement être un cauchemar pour les femmes, reléguées au statut de gibier sexuel pour la soldatesque russe. On estime que cent mille femmesont été violées à Berlin durant cette période[].

« ils s’emparent de moi, me jettent à terre je me retrouve la tête couchée sur la marche de l’escaliers, j’aperçois l’un des soldats qui monte la garde pendant que l’autre arrache mes sous-vêtements et force son chemin avec violence »

2. Les « combattantes de l’ombre » : les résistantes

La résistance au féminin : la nature même de laRésistance, l'improvisation au coup par coup qui la caractérise, favorise la participation des femmes. La femme considérée comme un être faible, paraît moins suspecte que les hommes.
Dans leurs diversités, venues de tous les horizons sociaux, les femmes participent à l'ensemble de l'action résistante, aux côtés des hommes.

Il n'y a pas un seul secteur de l'organisation clandestine où elles ne sontpas en majorité et où elles n'exercent pas des fonctions importantes de direction.

Seule une minorité très restreinte prend part à la lutte armée.
Il faut aussi mentionner que d'innombrables combattants de l'ombre vivent toute la guerre en couple, et que leur résistance serait impossible et invivable sans la présence de leur compagne à leur côté.
Elles sont indispensables comme dactylos, etsurtout comme agents de liaison - en partie parce que les Allemands se méfiaient moins des femmes, et que les innombrables contrôles d'identité dirigés contre les réfractaires au STO ne les concernent pas.
Nombreuses sont les résistantes qui se marient et qui ont des enfants en pleine clandestinité, sans interrompre pour autant leur combat. Certaines sauvent la vie à leur mari. D'autres partagentleur sort jusqu'à la torture, à la déportation et à la mort. Le célèbre convoi du 24 janvier 1943 emporte à Auschwitz des résistantes françaises (non-juives et en majorité communistes) parmi lesquelles de nombreuses veuves de fusillés des activités traditionnelles qui leur sont dévolues dans la sphère privée : nourrir, soigner.

Une invisibilité pourtant dont les femmes ont pu tirer parti dans lavie clandestine notamment en tant qu'agent de liaison.

http://histgeo.ac-aix-marseille.fr/a/cco/cco015_francaises.pdf

C) Les camps

Extrait du témoignage de Ginette Clément :

“La fin du voyage s'appelait Ravensbrück, camp peuplé exclusivement de femmes et d'enfants (132 000 au total dont 92 000 ne revinrent pas), le premier camp de concentration et d'extermination ouvert par les...
tracking img