Le travail des femmes pendant la première guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3121 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail des femmes pendant la première guerre mondiale

PLAN

Introduction

I] Généralité en parallèle avec la guerre

II] Dans les différents domaines
a- Les femmes dans l’industrie
b- Les femmes dans l’agriculture
c- Les femmes dans les transports
d- Les femmes dans la guerre

Conclusion
Prise de conscience

Introduction

La Première Guerre mondiale asignée l’arrivée des femmes sur le marché du travail.
Rapidement, l’entrée dans une guerre longue implique très vite de faire appel aux femmes dans les secteurs qui leur étaient jusqu’alors généralement étrangers.

La femme a vocation à remplacer les hommes partis se battre. Dès août 1914, les femmes doivent assurer le travail des champs.

Certaines femmes comme les « munitionnettes »s’habillent comme des hommes, font des gestes d’hommes, travaillent comme des hommes…

Les femmes s’impliquent aussi plus directement dans un certain nombre d’emplois : infirmière, marraine de guerre, services publiques…

I] Généralité

La première Guerre mondiale bouleverse le quotidien des femmes françaises. Leurs conditions de vie sont dures et leurs rôles dans la société évoluent selon le poidsdes circonstances et la mobilisation de toutes les énergies nationales.

Dans tous les pays, les femmes deviennent un indispensable soutien à l’effort de guerre. En France, le 7 août 1914, elles sont appelées à travailler par le chef du gouvernement Viviani.
(diapo)[

Il s’agit tout d’abord pour les femmes de se procurer de la nourriture au moment où les productions alimentaires se font plusrares. Les cultures sont moins productives en l’absence des hommes, des animaux de traits et des engrais. Donc il faut parfois faire la queue pendant de longues heures devant les magasins d’alimentation avant de pouvoir de ravitailler. La nourriture est notamment rationnée au cours du conflit.
Malheureusement le manque de nourriture n’est pas la seule difficulté à laquelle doivent faire face lesfemmes, il est autant difficile de se ravitailler en combustible de chauffage comme l’essentiel des biens de la nation est d’abord affecté à l’effort de la guerre sur le front ainsi qu’aux poilus.
Certains travaux des champs et dans les usines comme le rôle des « munitionnettes » sont extrêmement physiques et éprouvants pour les corps féminins.

Cependant le bon moral des femmes est aussidifficile en l’absence des hommes qui sont des maris, des fils, des frères. Elles vivent dans l’attente des nouvelles du front et dans l’angoisse de perdre un être cher.
(On décompte près de 630 000 veuves après le premier conflit mondial.)

Il ne faut pas non plus négliger le sort très difficile des femmes vivant dans les départements occupés par l’ennemi. Des viols ont été commis…

II] Dans lesdifférents domaines

a) Les femmes dans l’industrie

En 1914, déjà 7,7 millions de femmes travaillent. La guerre sensibilise le travail des femmes car la pénurie de main d’œuvre correspond à la nécessité, pour de nombreuses femmes de travailler. A la fin de l’année 1917, le personnel féminin dans l’industrie et dans le commerce dépasse de 20% son niveau d’avant la guerre. La part de la maind’œuvre féminine passe de 32 à 40 % environ. Pour faire admettre les femmes dans l’industrie de guerre, il a fallu :
-vaincre la méfiance des industriels
-multiplier les circulaires
-ouvrir des bureaux d’embauche
-faire de nombreuses affiches.
Le bulletin du ministre du Travail de janvier-février 1918, souligne qu’après avoir été affectées à des tâches en rapport avec leurs aptitudesphysiques, les ouvrières sont adaptées à des travaux divers. Début 1918, les femmes forment un quart de la main-d’œuvre dans l’industrie de guerre. Quatre cent trente milles munitionnettes venues de tous les horizons couturières, ménagères, artiste au chômage, jeunes filles sans travail sont attirées par les hauts salaires : véritable transfert de main-d’œuvre, sans lien aucun avec les capacités de...
tracking img