les fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Les fleurs du mal correspondance

Charles Baudelaire est née le 9 avril 1821 à Paris. Il inventera le symbolisme , avec Rimbaud et Verlaine ils inventeront la correspondance , ce sont les poètesmaudis. Il a écrit « les fleurs du mal » en 1857, dans ce recueil de poèmes  il donne au poète un rôle d’intermédiaire entre la Nature et l’homme.Les fleurs du mal correspondance est un sonnet . Ilfonda l'école du Parnasse où il mis en place l'idée de peindre des choses laides en les rendant belle .

Comment Baudelaire montre que la nature détient le pouvoir de transporter l’esprit et les sensde l’homme ? 
D'abord on va voir les correspondances horizontales puis verticales et enfin l'homme face à la nature

1)les sens / les correspondances horizontales :
Le rythme du début del'alexandrin souligne l'ordre et l'équilibre , cela annonce l'intuition sensorielle. Le lecteur est invité à parcourir le même chemin que le poète en écoutant les «  confuses paroles » , puis ces « confusesparoles «  deviennent les « longs échos « . Dans ce poème on retrouve les 5 sens cela s'appelle la synesthésie avec la vue  vers 4 « observent « , «regards familiers «  et vers 8 «couleurs « , avecouïe vers 5 »longs échos » et vers 8 « sons », avec l' odorat vers 9 «  parfums frais» et le vers 13 «ambres , musc, benjoin, encens «  et avec le goût avec le vers 9 « parfums frais comme des chairsd’enfants « . Il y a également une comparaison entre doux et hautbois , entre verts et prairies . Le mot parfum correspond aux 5 sens . On voit bien la synesthésie au vers 8 « Les parfums, lescouleurs et les sons se répondent « .Les sens ont une influence sur l'esprit avec le vers 14 «  Qui chantent les transports de l’esprit et des sens. » . L’antithèse entre ténébreuse,nuit et clarté montreque la vérité de la sensation est complexe et qu'elle n'est accessible seulement à celui qui creuse dons son esprit et ses perceptions. Le dernier vers du quatrain est l'axe du sonnet , Baudelaire...
tracking img