Les flux touristiques mondiaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2816 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|Master en management hôtelier et touristique |

Plan

§ Introduction

I - Définition des flux touristiques

II- Données historiques

III- Les flux touristiques : des limites statistiques
IV - les trois bassins touristiques

V- Au cœur du système touristique, quelques puissancesémettrices majeures.

VI- L’impact de la crise financière sur les flux touristiques mondiaux

VII-Les perspectives d’avenir du tourisme international à l’horizon 2020 

§ Conclusion

§ Bibliographie

Introduction

Les deux dernières décennies furent une période d’ouverture des économies national et d’internationalisation des agents économiques. Avecl’ouverture des pays, les flux économiques se sont peu à peu déployés sur une base directement mondiale.

Ces flux concernent aussi bien la mobilité des individus, des capitaux, de la connaissance que celle des entreprises.

Ce processus a stimulé le développement du secteur touristique, à travers notamment l’apparition d’opérateurs internationaux comme les chaines hôtelières, les tour- opérateurs oules compagnies aériennes.

I - Définition des flux touristiques

Les flux touristiques sont une notion qui permet d'évaluer les mouvements des touristes sur une zone géographique donnée, de l'échelon local, par exemple au niveau d'un site, jusqu'à l'échelle mondiale.
Ainsi le déplacement du touriste est à la base du phénomène. Les flux touristiques sont des migrationstemporaires des touristes dans une zone géographique donnée. Celle-ci peut-être mesurée de plusieurs manières:
• par nombre d'entrées et sorties d'un pays ou d'une région aux limites territoriales
• par nombre de nuitées dans une région ou une localité
• par nombre de visiteurs à la journée dans un parc régional ou un parc touristique

II- Données historiques

A – L’ERE DUTOURISME ARISTOCRATIQUE :

Le tourisme est né au 18ème siècle et a coïncidé avec l’avènement de la révolution industrielle. Les Anglais en furent les initiateurs. Dès la fin de ce siècle, la montagne et la mer deviennent des lieux d’attraction. Sans équipements spéciaux au début, les montagnes et les littoraux maritimes commencent à s’équiper au fur et à mesure pour recevoir lesaristocrates et l’élite de la société partant en villégiature.

• C’est l’ère des privilégiés jouissant des avantages liés à leur naissance ou à leur rang dans la société

• Le tourisme se développa par la suite au cours du 19ème siècle et du début du 20ème siècle pour revêtir le caractère international mais tout en restant une affaire des fortunés (apparition des premiersvillages touristiques , des premiers hôtels etc..).

B- L’ERE DU TOURISME DE MASSE

• A partir du début du 20ème siècle, l’amélioration progressive des conditions de travail (repos hebdomadaires, congés payés, réduction du nombre d’heures de travail etc..) conduit à une explosion des temps de détente et de loisirs. Ce qui donne lieu à un essor spectaculaire du tourisme de masse aucours de la 2ème moitié du 20ème siècle.

III- Les flux touristiques : des limites statistiques
Le tourisme international affiche chaque année des résultats record : l’année 2000 avoisinait le seuil des 700 millions d’arrivées, alors que ce chiffre n’était que de 25 millions en 1950 et de 285 millions en 1980. Cette remarquable croissance reflète les transformations de notre monde, notammentl’enrichissement des sociétés où les déplacements se densifientà mesure que progresse le niveau de vie. Les chiffres officiels doivent cependant êtrerelativisés (Dehoorne, 2002), car ils sont tributaires des jeux de frontières qui accompagnent la reconnaissance des nouvelles nations, notamment celles issues de la décolonisation puis de la chute des régimes communistes d’Europe centrale et...
tracking img