Les grandes ecoles en grh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES GRANDES ECOLES DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH)
ET LEURS APPORTS

L’école Classique / Néoclassique :

L’Homme est considéré comme un simple facteur de production, subordonné auxcontraintes de la production.
De plus, la productivité dépend de la rationalisation de l’organisation du travail (selon Fayol et Taylor). Ici, on a une vision rationnelle du travail et de laproduction. Pour eux l’Homme n’est motivé que par le salaire. L’individu est considéré comme une ressource physique, une machine, avant tout, dirigé par des supérieurs. Les idées de sentiments, de conditionsde travail, de relations sociales… sont laissées de côté.

L’école des Relations Humaines :

Pour cette école facteur humain est considéré comme très important. Il est au cœur des RelationsHumaines.

Ici, la productivité dépend de plusieurs facteurs :
- des conditions de travail (selon Mayo)
- de la motivation (selon Maslow)
- de la dynamique de groupe (Lewin)
De plus, selon MacGregor et Hertzberg, le travail est source de satisfaction ; ils mettent aussi en avant l’importance du développement personnel au sein de l’entreprise, et au sein du groupe d’individus.
Cette écoleprésente donc plusieurs théories.
- Maslow : la motivation :
Sa théorie repose sur sa pyramide des besoins

- Lewin : la dynamique des groupes :
o Influence du groupe sur le comportementindividuel
o L’appartenance au groupe conditionne le comportement individuel
o Styles de leadership :
• Laisser aller
• Autocratique
•Démocratique

L’école des Ressources Humaines :

Dès 1960, de nouveaux courants de pensée apparaissent.
- L’approche systémique des organisations (1960) : selon laquelle tout système est confronteaux mêmes problèmes, à savoir :
• Les rapports avec l’environnement
• L’organisation en modules et niveaux
• La conservation des systèmes
• Le besoin de...
tracking img