Les gsm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1866 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Boucaut Florian
Bataille Julien
Malice Rémi
Dupuche Antoine

Travail de physique :

LES GSM

Sommaire :

1: Introduction

- Type d’onde employée
- La différence avec les micro-ondes
- Le spectre électromagnétique

2 : Les générations de téléphones mobiles

3 : le réseau cellulaire

4 : Son fonctionnement

- 3 sous-systèmes d’un réseau
- Comment se déroule unappel
- Les sms

5 : Danger pour la santé

6 : Les sources

1 : Introduction

Les GSM utilisent les hyperfréquences, c’est-à-dire des fréquences élevées.
Dans notre pays, 900 MHz (mégahertz) pour Proximus et Mobistar. Les hyperfréquences sont aussi appelées micro-ondes, ces ondes font parties des ondes électromagnétiques.

Le système GSM utilise deux bandes de fréquence radio de 25 Mhz.La première bande couvre les fréquences entre 890 et 915 Mhz et se charge de l'émission du signal. L'autre bande comprend les fréquences de 935 à 960 Mhz et est utilisée pour la réception. .

La différence avec le four à micro-ondes est que celui-ci conçu pour limiter les émissions, au contraire du téléphone portable qui est conçu pour les propager au maximum. Une autre grande différence estl’intensité : 2 watts pour les GSM et 1000 watts pour les fours à Micro-ondes… Néanmoins, un élément est assez troublant : la norme de fuites par les fours à micro-ondes est de 0,005 watts ! Soit 400 fois moins que les téléphones mobiles !

Donc, bien que l'utilisation soit différente, le téléphone portable se rapproche du four à micro-ondes. Ainsi, on pourrait se dire que le téléphone portable n'estpas dangereux puisque les micro-ondes dégagées par celui-ci ne dépassent pas 2 Watts. Seulement, le téléphone portable n'est pas protégé pour limiter les fuites et, au contraire, augmente le nombre de Watts dégagés si la réception est difficile.

Voici le spectre électromagnétique :

[pic]
2 : Les générations de téléphones mobiles

La première génération de téléphonie mobile (notée 1G)possédait un fonctionnement analogique et était constituée d'appareils relativement volumineux. Il s'agissait principalement des standards suivants

- AMPS (Advanced Mobile Phone System), apparu en 1976 aux Etats-Unis, constitue le premier standard de réseau cellulaire. Utilisé principalement Outre-atlantique, en Russie et en Asie, ce réseau analogique de première génération possédait de faiblesmécanismes de sécurité rendant possible le piratage de lignes téléphoniques.
- TACS (Total Access Communication System) est la version européenne du modèle AMPS. Utilisant la bande de fréquence de 900 MHz, ce système fut notamment largement utilisé en Angleterre, puis en Asie (Hong-Kong et Japon).

La seconde génération de réseaux mobiles (notée 2G) a marqué une rupture avec la premièregénération de téléphones cellulaires grâce au passage de l'analogique vers le numérique.

Le principal standard de la deuxième génération est le suivant :
- GSM (Global System for Mobile communications), le standard le plus utilisé en Europe à la fin du XXe siècle, supporté aux Etats-Unis. Ce standard utilise les bandes de fréquences 900 MHz et 1800 MHz en Europe. Aux Etats-Unis par contre, la bandede fréquence utilisée est la bande 1900 MHz. Ainsi, on appelle tri-bande, les téléphones portables pouvant fonctionner en Europe et aux Etats-Unis.
Grâce aux réseaux 2G, il est possible de transmettre la voix ainsi que des données numériques de faible volume, par exemple des messages textes (SMS, pour Short Message Service) ou des messages multimédias (MMS, pour Multimédia Message Service).La 3G propose d'atteindre des débits supérieurs à 144 kbit/s, ouvrant ainsi la porte à des usages multimédias tels que la transmission de vidéo, la visioconférence ou l'accès à Internet haut débit. Les réseaux 3G utilisent des bandes de fréquences différentes des réseaux précédents : 1885-2025 MHz et 2110-2200 MHz.

La principale norme 3G utilisée en Europe s'appelle UMTS (Universal Mobile...
tracking img