Les mouvements do it yourself

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4197 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

A partir des années 60, des mouvements de contre-culture apparaissent dans les sociétés de consommation et proposent de créer soi même les objets dont nous avons besoin.
Comment ont évolué et évoluent ces mouvements « do it yourself » et les motivations de leurs acteurs ?

« Do it yourself » ou en français « faîtes-le vous-même » désigne l'ensemble des activités visant àcréer des objets artistiques ou de la vie courante. Cette activité est dans la plupart du temps une initiative personnelle mais des événements, des tendances encouragent ces pratiques ou du moins cet état d'esprit. C'est ces mouvements que nous allons tenter d'étudier dans la première partie avant d'essayer de voir quelles pourraient être les motivations personnelles qui pousseraient certains individusà créer.

Historique et éventail des mouvements DIY

La notion de « Do It Yourself » englobe une grande partie des activités manuelles, il donc est difficile d'établir les origines des mouvements « do it yourself », l'activité de création peut être une démarche individuelle, on ne s'attardera donc que sur les périodes et les mouvements d'une certaine ampleur qui ont encouragé ces activités.Les années 60: Le rejet de la société culturelle

On ne peut parler de mouvements « do it yourself » comme mouvements alternatifs, que dans une société de consommation où l'utilisateur est étranger à la création du produit qu'il utilise de même qu'à son créateur. La révolution industrielle a permis aux Hommes d'accéder à un plus grand confort matériel mais l'a également poussé à « oublier »certaines compétences autrefois fondamentales.

Ainsi, en 1967, le philosophe anglais Alan Watts constate que le système éducatif anglais, et plus globalement le système éducatif occidental, n'enseigne aucune compétence matérielle comme la cuisine, la confection de vêtements ou la construction d'une maison et ne se concentre que sur des connaissances abstraites afin de ne créer que desindividus cérébraux.
Ce sont durant ces années-là et plus particulièrement en 1968 que des mouvements libertaires naissent et proposent de nouvelles approches du monde et de la société. Ces mouvements s'opposent aux états paternalistes et poussent les citoyens à redevenir des acteurs dans la société. On assiste donc bien à une volonté de la population de créer un nouvel environnement, plus adapté à sesbesoins et ses aspirations.

Dans une logique de rejet des pouvoirs en place, qu'ils soient politiques ou économiques, les gens sont amenés à fabriquer eux-mêmes les objets, culturels ou matériels qu'ils souhaitent. On voit alors naître des artistes, des musiciens, des artisans et des politiciens qui vont porter des idées et des messages qui étaient alors marginaux comme l'écologie. Dans« Asphyxiante Culture », Jean Dubuffet dénonce en 1968 la culture institutionnalisée et le ministère de la culture qui aurait un rôle de police dans les milieux culturels. Dubuffet invite la population à remettre en cause les grands artistes historiques et à s'exprimer artistiquement en l'art comme un acte de création, une action, et non plus comme un produit culturel fini. Il défend par ailleurs l'artbrut, concept qu'il invente en 1945 pour désigner les productions de personnes exemptes de culture artistique.

Les années 70: L'ambiguïté du mouvement Punk

Par la suite, au milieu des années 70 le mouvement punk va réutiliser cette notion de faire soi même qui devient l'un des principes de base de ce mouvement contestataire, « Do it yourself » est scandé aux côtés de « no future » autremaxime du punk. La Grande Bretagne voit alors naître des groupes de musiques et des fanzines un peu partout, poussés par cette volonté de créer et de contrôler entièrement le processus de création, de la rédaction à la distribution en passant par la production.
Incités par leurs icônes comme les « Sex Pistols » ou « The Clash », de nombreux jeunes anglais commencent à jouer de la musique dans...
tracking img