Les pseudos lois royales, la premiere loi de romulus d'apres denys d'halicarnasse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1903 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Cet extrait « la première loi de Romulus » est tirée d’une œuvre de Denys d’Halicarnasse, historien grec, auteur, né vers 60 av. J.-C. à Halicarnasse, et mort vers l'an 8. Contemporain de Jules César et d'Auguste, il fréquente de grandes familles aristocratiques romaines, ainsi que le milieu grec. Il y enseigne l'éloquence et y écrit plusieurs ouvrages, dont une histoire de Romedepuis sa fondation en vingt livres : les Antiquités romaines, dont la moitié a été perdue. Cet extrait est issu d’un texte narratif dans lequel l’auteur y retranscrit ce qui selon lui serait la première loi de Romulus. L'histoire légendaire des fondateurs de Rome Romulus et Remus fait partie de la mythologie romaine. Cependant, les historiens romains eux-mêmes, à commencer par Tite-Live, mettentl'accent sur le caractère poétique et légendaire de ce récit fondateur. Ainsi, les textes relevant de l’histoire de ces deux frères fondateurs peuvent être qualifiés d’apocryphe puisque l’on peut douter de leur réelle sincérité. A travers ce texte, l’auteur présente notamment la manière dont Romulus pense que les rapports entre les citoyens doivent se faire. Ainsi, nous pouvons dès lors nousdemander quelles sont les règles régissant les rapports entre les citoyens romains ? Dans un premier temps, nous étudierons le caractère légendaire de l’œuvre de Romulus, puis nous pourrons nous pencher sur l’aspect de l’obligation de solidarité que Romulus semble vouloir instaurer dans la fondation de son empire.

I Une répartition légendaire des œuvres et tâches
Les nombreux recueils et ouvragesqui nous sont parvenus depuis l’antiquité témoignent de faits dont il semble relativement difficile de prouver la véracité. C’est pourquoi nous allons nous pencher sur la part de légende que renferme l’œuvre de Romulus avant de nous intéresser à la manière dont Romulus a voulu répartir les fonctions des citoyens Romains selon leur rang social au sein de la cité Romaine.
A/ La part de légende dansl’œuvre de Romulus
L’histoire légendaire de Romulus et Remus fait partie de la mythologie romaine. Il faut toutefois signaler que les historiens romains eux-mêmes, à commencer par Tite-Live, se laissent difficilement prendre quant au caractère arrangé et légendaire de ce récit fondateur. Ces doutes se fondent d’ailleurs, dès la naissance de Romulus et de son frère jumeau Remus qui seraient lesfils de la vestale Rhéa Silvia et du dieu Mars. Ainsi pouvons-nous nous poser des questions quant à l’exactitude des faits dans la mesure où le récit débute par la naissance de deux individus issus d’un dieu.
Les doutes concernant la part de légende dans l’œuvre de Romulus ne s’arrêtent pas là. En effet, d’autres éléments témoignent de l’incertitude de ces propos. C’est le cas aussi concernantle fait que Romulus ait tué son frère. En effet, lors de la fondation de Rome, une dispute éclate entre les deux frères pour savoir lequel d'entre eux donnerait son nom à la ville nouvelle. Ils s'en remettent aux auspices. Remus, le premier, voit six vautours mais Romulus en aperçoit douze. La fondation de la ville de Rome revient donc à Romulus. Mais lorsque celui-ci trace le sillon dans lequelallait naître les grandes murailles de la ville, Remus, par jeu, le franchit. Furieux, Romulus tue son jumeau sans remords en déclarant : « Ainsi périsse quiconque à l’avenir franchira mes murailles ». Cet autre exemple témoigne du caractère légendaire de l’œuvre de Romulus.

Nous avons pu voir que l’œuvre de Romulus contenait une certaine part de légende, de par la réalité des faits qui peuventsembler pour le moins contestable. Voyons dès à présent de quelle manière Romulus répartissait les fonctions des citoyens romains au sein de la cité.
B/ La répartition des fonctions selon le rang social
L’auteur, dès les premières lignes de cet extrait, nous fait part de la répartition particulière des fonctions selon le rang social des citoyens romains, qu’aurait choisis d’entreprendre...
tracking img