Les theories

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le libéralisme est, dans la matière des relations internationales, un courant antagoniste au réalisme. Il se caractérise par l'importance qu'il accorde aux acteurs non étatiques, du rôle des entreprises multinationales, d'ONG et d'organisations humanitaires (comme le CICR par exemple) ou de coopération entre États (telle que l'ONU), de lobbies, etc. Le libéralisme est étroitement lié àl'idéalisme courant de Kant à Woodrow Wilson, s'opposant au contraire au réalisme lequel met l'accent sur les intérêts des États en tant que fil conducteur de l'analyse des relations internationales.
La globalisation économique ainsi que les progrès des techniques de communications ont conduit à l'intensification des relations internationales et transnationales. Associé à une complexification de lastructure interne des États eux-mêmes, ceci a amené à une remise en question des postulats du réalisme, notamment ceux concernant la coopération entre États, ainsi que celui conceptualisant l'État comme acteur unique dans le champ des relations internationales. Le libéralisme tend ainsi à accentuer l'importance du champ des relations commerciales et individuelles transnationales (low politics) par rapportà la seule analyse des high politics (en), qui se concentre sur les intérêts de souveraineté et les politiques étatiques proprement dites.
Contrairement au réalisme, le libéralisme tend à être une théorie normative et prescriptive, et non simplement descriptive. Les théoriciens libéraux soutiennent généralement que les régimes démocratiques favorisent la paix, ou encore que le libéralismeéconomique précède ou accompagne la démocratisation.

Les postulats fondateurs sont les suivants:
1. L'État est l'unité d'analyse à privilégier en Relations internationales, considéré comme unitaire (les processus de décision internes, le régime politique ne sont pas pris en compte pour analyser son action internationale) et rationnel (il agit selon une logique coût-avantage et cherche à maximiserson intérêt).
2. Le système international est par définition anarchique et dans un état de guerre: en l'absence de gouvernement supérieur aux États, ceux-ci sont autonomes et indépendants.
3. Le principal objectif poursuivi par un État est la puissance. Les auteurs néoréalistes amèneront la recherche de la survie, et donc sa propre sécurité.
4. Un État possède la souveraineté qui luidonne le monopole de l'usage légitime de la force sur son territoire.
Les réalistes considèrent donc que :
1. Les organisations internationales et les acteurs transnationaux ont une influence faible, voire nulle, sur les relations internationales parce qu'ils ne sont pas souverains.
2. L'environnement anarchique implique que les États ne peuvent pas se faire confiance les uns les autres.3. Le manque de confiance entre les États implique qu'ils doivent augmenter leur propre puissance pour assurer leur défense et leur propre survie face à d'autres États potentiellement hostiles et plus puissants.
4. Il n'existe pas de puissance purement défensive.
5. La puissance est une notion relative.
6. L'augmentation par un État de sa puissance force les autres États à augmenterla leur pour maintenir leur puissance relative. C'est ici qu'apparaît le dilemme de sécurité : un État qui augmente sa propre sécurité diminue mécaniquement celle des autres.
7. Le résultat de cette logique est une course à l'armement infinie.
8. Certains États, les Grandes Puissances, ont atteint une telle puissance qu'ils rendent l'influence des autres États quasiment nuls. LesRéalistes et Néo-Réalistes ont tendance à s'intéresser exclusivement aux relations entre les Grandes Puissances. Le nombre de Grandes Puissances dans le monde est la polarité du système. Par exemple, un système uni-polaire a une seule Grande Puissance.
9. La stabilité d'un système est définie par la paix entre les grandes puissances.
10. La théorie de la stabilité hégémonique implique que quand...
tracking img