Les villes romaines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les villes romaines
Carthage, Rome & Athènes

Introduction :
La Civilisation Romaine est le phénomène le plus marquant de l'Histoire de l'humanité avant le XXèmesiècle. Pendant plus d'un millénaire (-500 avant J-C à +500 aprés J-C) elle a rayonné sur une étendue géographique de plus en plus vaste jusqu'à embrasser tout le pourtourde la Méditerrannée. Pendant un autre millénaire (+500 à 1500) elle a subsisté autour de la ville de Constantinople (Byzance et Empire Byzantin).

Les villes romaines :Tout d’abord, il est important de noter que peu de villes ont été crées par des romains. Elles ont plutôt été conquises. Malgré la diversité de cultures au sein del’empire, les romains encourageaient la construction de cités selon le modèle romain. Chacune souhaitait ressembler à la ville la plus belle, la plus prestigieuse, en 2 motsle centre du monde : ROME.
A l’époque, la plupart des villes romaines étaient plus petites que les villes actuelles.

La plus peuplée (pendant toute la fin del’antiquité) était bien sur Rome avec ses respectables 1 million d’habitants. Ensuite vient Alexandrie avec entre 500 000 et 1 million d’habitants, Antioche (Syrie) : 500 000,Athènes : 400 000, Carthage (Tunisie) : 300 000 ….
Sinon, la population de la majorité des autres villes s'échelonnait jusqu'à 20 ou 30 000 habitants.

Les villesromaines étaient fondées selon des règles précises. Avec la groma, un instrument de mesure permettant de tracer des lignes et des angles droits, le cardo et le decumanusétaient tracés. Ce sont deux axes perpendiculaires qui forment les voies principales d’une ville. Le cardo est l’axe routier nord-sud et le decumanus l’axe est-ouest.
tracking img