Les zoos humains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1119 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|Les zoos humains |
|2010/2011 |
|RAUX JonasAUBRIOT Romain|
|2nde II |
| |

[pic]

Sommaire

1 : Introduction…………………………………………………………P2

2 : Histoire des ZoosHumains……………………………………P3

3 : Image de l’autre…………………………………………………....P4

4 : Ethnocentrisme Européen……………………………………..P5

5 : Opposition des surréalistes……………………………………P6

6 : Conclusion…………………………………………………………….P7

Figure 1: Affiche de publicité pour les expositions humaines au Jardin d'acclimatation de Paris 2
Figure 2: Exposition ethnologique à Paris 3
Figure 3: Africain exposé dans un zoohumain 4
Figure 4: Femme africaine et son enfant entourés d'européens 5
Figure 5: Africaine et son enfant dans leurs enclos 6

| |
||
| |
1 : Introduction

Entre une mise en scène de l’altérité, visant à reproduire le choc culturel vécu par les premiers occidentaux au contact des nouvelles civilisations, et un immense laboratoire pour les chercheurschargés d’étudier les populations dites « primitives », les zoos humains provoquèrent un immense engouement de la part des savants ainsi que des visiteurs. Ils furent aussi les lieux des premières expositions de collections humaines.
D’où vient ce concept et sur quelle idéologie se base-t-il ? L’engouement pour ces « zoos » fut il général ?
Tout d’abord, nous verrons l’histoire deces zoos humains, puis l’image qu’ils véhiculent. Ensuite nous étudierons son lien avec l’ethnocentrisme européen. Pour finir nous aborderons l’opposition des surréalistes face à ces expositions.

[pic]

Figure 1: Affiche de publicité pour les expositions humaines au Jardin d'acclimatation de Paris
2 : Histoire des Zoos Humains

La période des zoos humains s’étend de 1870 à 1931.C’est l’allemand Karl Hagenbeck, revendeur d’animaux sauvages de son état et promoteur des principaux zoos humains, qui est le premier à avoir eu « l’idée » de ces premières exhibitions humaines. Il décide, en 1872, de ramener dans son zoo expérimentale d’Hambourg deux tribus sauvages qualifiées de populations « purement naturelles » : des Lapons et des Samoa. Il considère cela comme uneattraction à sensation. Son idée rencontre un franc succès, si bien qu’à partir de 1876, ces tribus sont présentées à travers toute l’Europe.
Ces zoos humains connurent plusieurs appellations différentes au cours de leur histoire. Certaines à caractères péjoratifs tel que « villages nègres ». Quelques scientifiques ont néanmoins optés pour des noms moins brutaux tels que « exposition ethnologique » ou« exposition coloniale ».
Ces appellations montrent un racisme extrêmement violent envers ces civilisations inconnues. Les zoos humains ont contribués au développement d’un bon nombre de préjugés et de clichés toujours évoqués à ce jour, comme par exemple le surdéveloppement des organes génitaux chez les individus d’origine africaine. L’attitude des européens à l’encontre de ces civilisations est...
tracking img