Lorenzaccio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lorenzaccio, Alfred de Musset.

Auteur; Alfred de Musset

Genre; Pièce de théâtre

Registre; drame romantique

Pays d'origine; France

Date de parution; 1833-1834

Date de la première représentation; 1896

Lieu de la première représentation; Théâtre de la Renaissance

Alfred de Musset |
Portrait de Musset par Charles Landelle (1821-1908) |
Portrait de Musset parCharles Landelle (1821-1908) |
Nom de naissance | Louis Charles Alfred de Musset-Pathay |
Activité(s) | Poète, dramaturge et romancier |
Naissance | 11 décembre 1810Paris, Drapeau de l'Empire françaisEmpire français |
Décès | 2 mai 1857 (46 ans) Paris, Flag of France.svgEmpire français |
Langue d'écriture | français |
Mouvement(s) |romantisme |
Distinctions | Légion d'honneur, Académie française |

Cette oeuvre est un drame romantique dans la mesure où Lorenzo est un héros déchiré entre ses passions et ses engagements. C'était un être bon qui s'est pervertit dans le seul but de rétablir la République en assassinant le duc Alexandre de Médicis qui est un véritable tyran (il séduit, enlève à leur famille de nombreusesfemmes, fait régner la terreur par le biais de soldats Allemands...). Or Lorenzo s'est en quelque sorte corrompu de manière définitive car il dit avoir prit goût au vice sans toutefois le désirer, c'est donc un personnage déchiré entre ses passions et ses engagements qui tout au long de la pièce et plus particulièrement au dénouement paraît voué à l'échec et va à l'encontre de ses convictions (ilse résigne à rétablir la paix). De plus lorsqu'il qu'il s'apprête à assassiner le duc, personne ne le prend au sérieux et donc il n'y a aucune préparation à un quelconque soulèvement populaire.

On ne sait pas vraiment pourquoi Lorenzo veut s'en prendre à la vie du duc, il dit avoir déjà voulu tuer Clément VII mais il ne put (révélation : Acte III, scène 3 p.88). On peut noter un phénomèneparanormal dans la façon de penser de Lorenzino, son caractère.
Personnellement, tout au long de la pièce, Lorenzo ne m'a jamais paru aussi mauvais que son entourage le prétend, j'ai décelé dans sa personnalité quelque chose de bon mais cependant caché, c'est pourquoi je me suis toujours douté qu'il préparait quelque chose (donc assassiner le duc Alexandre de Médicis).

On peut ajouter que pouragir, les Républicains comptent énormément sur Philippe Strozzi qui est le père et le sage de tout cette famille. Pourtant acquiesçant le soulèvement au départ, Philippe refuse ensuite de participer à cette «révolution» à cause de la mort de sa fille que l'on soupçonne avoir été empoisonné par les Salviati en représailles de la tentative d'assassinat de François Pazzi, Pierre (extrêmementsusceptible et enragé contre les Salviati) et Thomas Strozzi sur Julien Salviati pour avoir tenter de séduire Louise Strozzi, et ce, probablement pour ensuite la livrer au duc. Il y a donc une double vengeance : Salviati essaie de s'emparer de Louise - Pierre tente de tuer Julien – les Salviati empoisonnent Louise et Pierre ainsi que Thomas sont conduit en prison (reconnus par Julien Salviati qui asurvécu à l'attaque, ce dernier s'arrange pour les faire arrêter par le duc).

De plus, au cours de la pièce apparaît à plusieurs reprise le cardinal Cibo qui cherche également à nuire au duc, il utilise pour cela sa belle-soeur Malaspina en essayant de la faire devenir maîtresse du duc. Il échouera cependant car cette dernière avouera tout à son mari qu'elle semble aimer plus que tout (malgré qu'elles'est tout de même laissé séduire par le duc).
Le cardinal récoltait des informations concernant la femme de son frère (le marquis Cibo) lors des confessions de cette dernière.

Quelques citations :

Acte IV, scène 5 (p.122), Lorenzo : «Quel bourbier doit donc être l'espèce humaine...ni laver mes mains, même avec du sang !»

Acte IV, scène 6 (p.123), Philippe : «Lorsqu'elle était...
tracking img