Madagascar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
M A D A G A S C A R ______________________________________________________

INTRODUCTION

Madagascar est une île située à l’Est du Mozambique et au Sud de l’Afrique avec environ 18 millions d’habitants. C’est la quatrième plus grande île du monde avec une superficie de 592 000 km2. Elle comprend plusieurs petites îles. La ville Antanarivo est la capitale de Madagascar et comprend 15 millionsde la population. C’est située dans les hauts plateaux près du centre de l’île. Les hauts plateaux sont la chaîne centrale de montagnes qui occupent plus de la moitié de l’île. Cette chaîne est aussi responsable des différences ethniques et culturelles de l’est a l’ouest du pays.
La langue officielle de Madagascar est le Malgache qui est une variété linguistique du Français. La communautémalgache est composée de 18 ethnies principales dont chacune parle sa propre variété linguistique. Les plus importantes sont les Merinas qui vivent dans les hauts plateaux. Ils sont surtout des riziculteurs et artisans de bois. Les autres ethnique vivent surtout dans les régions côtières de l’île. Ils sont plutôt des sculpteurs, artisans, cultivateurs et pécheurs.
D’un point de vue économique, leMadagascar a beaucoup de relations avec la France. Les exportations et importations avec la France sont très importantes comme c’est une source de douanes françaises. Le Madagascar a aussi des clients des Etats-Unis et L’Allemagne, l’Italie et le Japon.
Madagascar est longtemps apparue comme une île riche de promesse. Mais, malheureusement elle est encore dans un état de grande pauvreté. En termes del’indice indicateur du développement humain, est 146 sur 177 pays. Il y a aussi beaucoup de corruption encore dans le pays qui le rend de plus en plus pauvre.

PARTIE 1 : ECONOMIE DE MADAGASCAR

La capitale Antanarivo est aussi un centre économique du pays. Le secteur primaire est premier au niveau de l’économie nationale et emploie plus de 70% de la population active. Le secteur primaireest à l’origine de 80% des exportations. Ces exportations et les importations aident avec le développement du pays.
L’agriculture fait une grande partie de l’économie de Madagascar. Le riz surtout constitue l’aliment de base pour les malgaches.

A) L’agriculture
http://roland.ratsimiseta.free.fr/madasite/presentation/html/Site-economie.htm

• Le riz constitue, en effet, l'aliment de base.• L’économie malgache repose essentiellement sur l’agriculture. Plus important depuis la crise de 2001.
• Problèmes qui entraînent la pauvreté:Les sols deviennent de moins en moins fertiles → Il y a beaucoup de problèmes d'érosion et de lessivage. Les techniques culturales traditionnelles persistent et ne permettent que de faibles rendements.
• Madagascar importe du riz pour remédierl'insuffisance de la production locale.
Exportation : café, vanille (premier producteur), sucre de canne, clou de girofle, cacao, coton, sisal, noix de coco

B) L’industrie

• L’absence des ressources énergétiques et l'insuffisance des voies de communication empêchent l’industrialisation du pays.
• L'activité industrielle, surtout limité à la transformation des produits agricoles est localisée dansle villes d'Antananarivo, de Majunga et de Tamatave (principal port de commerce).
• Le principal secteur de hausse est l'industrie de la boisson.
Industrie : agroalimentaire, textile, verreries, cimenteries, usines de montage de voitures, raffineries pétrolières, engrais et produits pharmaceutiques.
Ressources naturelles : Graphite, chrome, sel, mica, quartz, pétrole, pierres précieuses,charbon, bauxite, minerai de titane.

PARTIE 2 : POLITIQUE/ SOCIALE

Crise politique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_politique_de_2009_à_Madagascar
http://www.afrik.com/article16176.html

• La pauvreté de Madagascar est la crise politique qui s’est déroulée entre 2001 à 2002. Le désaccord au niveau des élections entre les candidats à la présidence est la cause de cette crise. Celle-ci a...
tracking img