Maitrise de l'energie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : la maitrise de l’énergie

Notre première source d’énergie, le soleil, alimente notre planète en énergie depuis cinq milliards d’années et fournit à la Terre, en huit minutes, autant d’énergie que l’humanité en utilise annuellement. Le soleil permet à la biologie dont nous faisons partie, de se développer et de prospérer. Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats observéssur notre planète.[1]

La plupart des activités permettant d’assurer la croissance des nations nécessitent, à divers degrés, une consommation énergétique. On ne peut, aujourd’hui, dissocier la consommation de l’énergie de l’évolution démographique mondiale et des problèmes de l’environnement.

Les activités énergétiques produisent les émissions de gaz à effet de serre dont le principal gaz, legaz carbonique et elles sont liées aux risques de changement climatique jugés suffisamment inquiétants pour qu’on se mobilise pour les réduire.

La maîtrise de l'énergie est le premier moyen de réduire ces gaz. Ainsi la lutte contre le changement climatique devient un nouvel argument en faveur des politiques de maîtrise de l'énergie, aux côtés de la sécurité énergétique et du développementéconomique et social.

> [2]

L’énergie est un élément clé du rapport dialectique entre la nature et la société[3]. Divers auteurs ont comparé l’énergie à l’oxygène ou au sang. L’énergie est une force et une puissance d’action. Elle se manifeste sous des formes très diverses : électrique, nucléaire, etc.

La notion de maitrise de l’énergie est un concept large englobant divers concepts.

Acet effet, l’économie, la conservation, la maitrise de l’énergie, l’efficacité ou l’efficience énergétique, ainsi que l’utilisation rationnelle sont des vocables utilisés concurremment pour designer les mêmes activités [4]

La maitrise de l’énergie est donc la composante de tous ces vocables. Elle inclut par conséquent l’économie de l’énergie qui consiste à utiliser moins afin de réduire lesdépenses[5].

La conservation énergétique tend à protéger des ressources épuisables ainsi que l’efficience énergétique et ce dans le but de satisfaire les besoins énergétiques avec le minimum d’utilisation de ressources.

La maîtrise de l’énergie tend à rechercher une utilisation plus rationnelle de l’énergie et une meilleure exploitation des ressources énergétiques afin de réaliser une croissanceéconomique moins énergivore.

Certes, l’utilisation du terme maîtrise de l’énergie est préférable à celui d’économie d’énergie, vu son approche globale incluant l’utilisation énergétique rationnelle ainsi que la recherche d’une possibilité de substitution entre une source énergétique et une autre.

Depuis le début de l'ère industrielle, les pays industrialisés ont bâti leur croissanceéconomique sur une augmentation massive de la production et de la consommation d'énergie et ce modèle "énergivore" s'est étendu au niveau de la planète, souvent au détriment d'un véritable développement.

Le contexte énergétique mondial est marqué par les chocs pétroliers. Ainsi le premier choc pétrolier de 1973 était suivi par une restructuration et une chute de la demande d’énergie. C’est à ce momentque les pays industrialisés avaient découvert leur dépendance vis-à-vis du moyen orient.

Ce choc avait provoqué une crise mondiale. De même les deux chocs jumeaux de 1979 et 1980 relatifs à la baisse de la production Saoudienne ainsi que l’éclatement de la guerre entre l’Irak et l’Iran.

Durant les années suivantes, le marché pétrolier mondial s’était caractérisé par un excédent de laproduction par rapport à la consommation. Ainsi l’OPEP avait décidé de s’engager dans une politique de quotas de production. Une telle attitude de la part de l’OPEP avait entrainé la baisse des prix et avait causé par conséquent le contre choc pétrolier de 1986[6].

Les prix internationaux du pétrole sont soumis à des fluctuations qui peuvent être considérables et totalement imprévues et, en tout...
tracking img