Management interculturel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1119 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://informe-toi.com/droit-de-savoir_les-12-regles-primordiales-de-negociation-avec-l-africain.html

Les 12 Règles primordiales de négociation avec l'Africain

1- Il faut être Patient et Tenace

*Ce sont les deux atouts essentiels en Afrique.
*Ne jamais bousculer l'ordre établi des choses en est l'axiome de base.
*Le client n'est pas nécessairement roi car le vendeur répond àson besoin.
*L'administration publique découle directement de l'ère coloniale, ce qui veut dire qu'elle est très lourde et très souvent n'est pas adapté aux besoins d'aujourd'hui.

2- Évitez tout genre de conflits

*Attention à la " susceptibilité à fleur de peau ".
*Ne jamais leur faire face en haussant le ton ou en s'énervant. Car non seulement vous n'obtiendrez rien enagissant ainsi, mais vous pouvez être certain que la négociation est à jamais terminée.
*Pas de blague sur le racisme, sur les races et sur le sexe.
*Vérifier régulièrement si on s'est bien compris mutuellement et de bien préciser sa pensée.
*Éviter de dénigrer leurs produits, leurs provenances, etc.
*Ne pas personnaliser les discutions.
*Démontrer votre confiance.

3- Letemps est relatif

*Pour mieux le gagner, il faut savoir parler du temps et de la famille, longtemps et surtout souvent avant d'entamer les premières négociations.
*On doit adopter une attitude d'ouverture et d'écoute qui peut prendre du temps car le temps en Afrique n'est pas synonyme d'argent, mais d'espoir.
*Le temps à une valeur immatérielle, une source de vie inépuisable.
*Leshoraires sont établis en fonction de la religion, du climat, etc.
*Prendre le temps de bien se présenter

4- Avoir un bon réseau de contacts

*Les décisions montent très haut. Si les autorités supérieures ne sont pas convaincues, les accords ne se feront pas.

5- Éviter de parler du président, de la religion et de politique

*Compte tenu des imbroglios ethniques et politiques,évitez de rentrer dans ces domaines larges et complexes. Ce qui les indisposeraient.

6- Ne t'obstines pas avec ta logique

*Il n'utilise pas un cadre logique à ''nos'' yeux.
*Écoutez donc attentivement vos partenaires. Leur logique est parfois subtile.
*Le Français et l'Anglais ne sont pas leurs langues maternelles. Il arrive que leur définition de certains mots puisse varier dunotre.
*Il est habitué à donner un sens plus vague à ses phrases et expressions.
*Il utilise beaucoup d'image dans le vocabulaire, il faut s'habituer à parler en paraboles.
*Il utilise beaucoup les paraboles pour illustrer, enseigner et pour éviter de blesser autrui.
*N'oublie pas on ne mesure pas la réussite d'un Africain sur ses accomplissements personnels mais plutôt sur sesaccomplissements sociaux rendus à la société.

7- Nous resterons toujours un ''Toubab''

*Aussi intégré soit-on, même avec la bonne réputation que nous avons, nous resterons toujours ''Étranger'', ''Blancs'', ''Expatrié'' à leurs yeux.

8- Respecte leurs traditions et leurs croyances

*Ceci est indispensable pour réussir un bon partenariat.
*Éviter le paternalisme et le mépris.*Chercher à découvrir et à apprendre quelque chose de positif de leurs traditions et de l'intégrer dans notre vie.
*La hiérarchie est très importante et respectée.
*S'adresser par son titre ou par Monsieur jamais par son prénom.
*Soyez poli et courtois.
*Savoir s'adapter à la réalité africaine.
*Évitez la familiarité, surtout en publique ou en groupe, un dicton africain quidis ''la familiarité engendre le mépris''.
*L'autorité ne se conteste pas généralement il y a qu'une seule personne autorisée à prendre les décisions.
*Éviter de transiger lors des repas.

- N'oublie pas d'apporter un cadeau

*Lorsque votre contact sera devenu un ami, il est souhaitable d'apporter chaque fois un cadeau à lui-même ou à un membre de sa famille.
*Très...
tracking img