Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR DE MANAGEMENT

L’Arrivée de Général Motors

En 1890, William Crapo Durant est encore étudiant quand il décide de quitter ses études pour s’investir dans la fabrication de véhicule tiré par des chevaux. Etant un homme d’affaire remarquable, il comprend vite le bénéfice de concevoir plusieurs modèles d’automobiles de marques différentes.
En 1904, il prend les commandes de Buick et 4ans après il rachète Oldsmobile.
Le 16 Septembre de cette même année Général Motors voit le jour.

Présentation du groupe Général Motors

Nom | Général Motors |
Nationalité | Américaine |
Fondation | 1908 (à Detroit, Michigan) |
Dirigeant | * 1908 à 1931 William Crapo Durant ( fondateur) * 1931 Alfred P Sloan ( successeur) * 2000 à 2009 Rick Wagoner * 2009 : Fritz Henderson|
Slogan | What moves you ? |
Chiffres D’affaires | 135,592 milliards de dollars en (2010) |
Site web | www.gm.com |
Activités | Construction automobile, moteur, assurance, finance |
Forme juridique | Entreprise privée fédérale (depuis le 2 Juin 2009) |
Concurrents | Les Japonais – Ford - Chrysler- Toyota |
Effectifs | 209 000 personnes |
Marques de voitures | Buick, Cadillac,Chevrolet, Daewoo, GMC, Holden, Hummer( disparue en 2010), Oldsmobile ( disparue en 2004), Opel et Pontiac ( disparue aussi en 2010), Saab ( cédée en 2010). |

LA SITUATION DU GROUPE DE 2007 à 2009
General Motors est une entreprise multinationale de construction automobile, basée aux États-Unis à Détroit.
En 2008, l’entreprise centenaire connait la plus grande crise de son histoire.
En effet,depuis 2005, General Motors frôle la faillite.
L’entreprise est en crise suite à la montée en puissance des japonais, a sa forte dépendance au 4x4 (voraces en carburant) et aux problèmes qui se pose pour la retraite au Etats-Unis.
En 2005, un plan de restructuration à étés mis en place qui a permit à général Motors de faire des bénéfices en Amérique grâce aux ventes record du Brésil, de laRussie mais surtout de la chines au cours des deux premiers trimestres. Début 2007, Général Motors réussi à remonter un peu la pente.
Rick Wagoner conclut ensuite un accord historique avec le puissant syndicat United Auto Workers concernant la couverture médicale de ses 460 000 retraités et de leurs familles. Elle sera gérée par un fond indépendants. En contre partie Mr Wagoner s’engage à maintenirconstants les effectifs américains du groupe durant 4 ans.
Cette action sera bénéfique pour le groupe car le 12 Octobre 2007, elle atteints un seuil de 42 Dollars (la plus haute depuis ces 3 dernières années) mais malheureusement l’entreprise n’a pas sût gérer la crise.
En effet, cette dynamique ne s’est pas poursuivie puisqu’en 2008, l’action en bourse de l’entreprise est retombée à 23dollars. En 2008 General Motors a perdu sa place de leader mondial et se retrouve second après le leader japonais. Il ne dispose plus que de 24% du marché américain, avec 100 000 salariés en moins ainsi qu’une perte de 1,6 milliard de dollars lors de la crise des Subprimes.
Le groupe n’a pas réellement le temps de se redresser qu’ildoit déjà travailler sur projet plus ambitieux, il devra reconstituer des gammes de produit adaptés aux nouvelles normes ( réduction de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone), lancées fin mai 2009 par l’administration Obama.
Pour respecter ces nouvelles normes, les constructeurs auront besoins de moyens financiers .Il va donc falloir réduire le nombre de marques,concevoir de nouveaux modèles, licencier de 30% a 50% des salariés, négocier les contrats avec les fournisseurs etc.…
Afin de faire face à ses nouvelles réglementations, l’Etat Américain s’est engagé à fournir 22 milliards de dollars à General Motors et à Chrysler. Cependant, les contreparties sont très vigoureuses . En effet, ils ont jusqu’à fin mars 2009 pour finaliser un plan de restructuration...
tracking img