Marianne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une figure emblématique de la République : Marianne

Tout à la fois symbole de l’Etat, de la France, de la République ou encore de la Nation, Marianne est aujourd’hui présente de partout, dans les mairies, sur les pièces, les timbres postes voir même sur les places publiques. Cependant, on constante que peu de Français savent réellement ce qu’elle représente.
Prise pour représentation de laRépublique en 1792, elle ne s’impose véritablement qu’au début de la IIIe République, ou elle connait son apogée, pour ensuite décliner lors du XXe siècle à mesure que s’enracine la République et que ses ennemis se marginalisent. Elle est en fait la tentative de représentation de l’idéal républicain, une figure à ce titre complexe, riche de symboles et d‘ambivalences.

I Marianne, histoire etsignification

A) Naissance et affirmation

1) D’où vient Marianne ?

- Puylaurens : Village du Tarn où fut retrouvé le manuscrit d’une chanson révolutionnaire, « la Garisou de Marianno », écrite quelques jours seulement après la fondation de la République en 1792. Cette chanson offre la première occurrence du prénom Marianne en tant que symbole de la République.

- 22septembre 1792 : La Convention décide que le sceau des Archives nationales de la Ière République « porterait pour type la France sous les traits d’une femme appuyée d’une main sur un faisceau, tenant de l’autre une lance surmontée du bonnet de la liberté. »

2) Des premiers pas difficiles à la reconnaissance

Chronologie :
- Ier Empire : Disparition au profit de l’Abeille et del’Aigle impérial de Napoléon.
- Louis-Philippe : Réapparition de Marianne comme incarnation des aspirations libertaires et républicaines des opposants à la monarchie, mais elle reste censurée.
- IIème République : Retour timide sur la scène publique.
- 2nd Empire : Complète clandestinité.
- IIIème République : Marianne remplace les bustes de Napoléon III dans les mairies. Après1879 (chute de Mac Mahon), on assiste à une irrésistible expansion de Marianne, surtout dans la presse caricaturale. C’est son âge d’or.
- Après 1890 : Marianne symbolise l’enracinement de la République dans le cœur des Français.

Marianne représente en somme les premiers balbutiements la République, d’une affirmation périlleuse et militante jusqu’à son ancrage dans la vie publiquefrançaise à la du XIXème siècle.

3) Les raisons de son avènement :

- Rapport étroit entretenu dès les débuts par Marianne avec l’image de la liberté, ce qui produit un effet séducteur.
- Choix d’une allégorie féminine : Marianne diffère effectivement de beaucoup de figures traditionnelles (par exemple la Vierge).
- Pauvreté imagière du XIXème dans le domaine politique : seul lecoq semble à même de concurrence Marianne, mais représente plus la Patrie que la République.
- Apparition tardive des partis, qui ne chercheront pas, au départ, à se différencier par un emblème propre face à une Marianne bien enracinée en France.
- Marianne représente à la fois l’unité et la diversité du parti républicain encore en lutte pour l’affermissement de la République. Elle estdonc à la fois une, parce que héritière de la Révolution Française, patrimoine commun des républicains et diverse parce que modulable. D’un coté en effet la République « sage », coiffée de lauriers que l’on pourrait dire « bourgeoise », de l’autre celle plus véhémente au bonnet phrygien, franchement révolutionnaire du coté du mouvement ouvrier. Marianne parle donc à tout les français, pour peutoutefois qu’ils soient républicains.
- Enfin, avec le patriotisme de la Ière Guerre Mondiale, Marianne, symbole d’une République française largement acceptée, est devenue le symbole de la nation. Cela garantit dès lors à Marianne une plus large audience encore en France comme à l’étranger.

B) Le symbolisme de Marianne

« Tant qu’il y avait des rois, leur effigie servait à...
tracking img