Marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (423 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2. L’analyse de Marx dans la...

« [Le capitaliste est] l’agent fanatique de l’accumulation, qui force les hommes, sans merci ni trêve, à produire, et les pousse instinctivement à développer lespuissances productives et les conditions matérielles qui seules peuvent former la base d’une société nouvelle et supérieure. » (Le Capital, tome 1, 1867)

1. Biographie
a. Origine sociale et étudesKarl Marx est né le 5 mai 1818 à Trèves dans la région de Rhénanie (Allemagne) dans une famille d’origine juive convertie au protestantisme luthérien.

Il va devenir un auteur et acteur déterminantdu mouvement ouvrier. Il fait ses études à l’Université de Bonn à la faculté de droit. Il part à l’Université de Berlin où son intérêt se porte sur la philosophie et l’histoire. En 1841, il soutientsa thèse en philosophie. Il appartient au groupe des « jeunes hégéliens » ou hégéliens de gauche en rupture avec l’idéalisme de Hegel selon lequel ce sont les idées qui gouvernent le monde. Ce groupecomposé entre autre par Feuerbach se verra fermer l’accès à l’enseignement supérieur. Marx n’enseignera jamais à l’Université.

b. Son parcours et sa carrière professionnelle
• En 1842, lorsqueMarx quitte le système universitaire, les thèses des jeunes hégéliens reçoivent le soutien d’un groupe radical de bourgeois de Rhénanie pour fonder un journal : La Gazette rhénane (Rheinische Zeitung).Marx en prend le poste de rédacteur en chef. La censure du gouvernement ne tarde pas à limiter sa parution, puis à l’interdire en 1843.
La même année Marx épouse une jeune fille issue de la noblesseprussienne.

• Pour continuer à publier, il décide de s’installer à Paris en octobre 1843. La France est alors en pleine révolution industrielle et la classe ouvrière montante favorise l’émergencedes analyses dîtes présocialistes (socialisme utopique). À Paris, Marx fait la rencontre décisive de Friedrich Engels, son compagnon de lutte et d’écriture jusqu’à la fin de sa vie. Il rédige en 1844...
tracking img