Maupasant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (767 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Apres vingt ans la maison des Vallin auraient prie feu n avaient plus de sous Pour la rénover la maison , alors la mère Vallin décident de faire une brocante et de vendre tous les objets quelleauraient pas besoin comme des bijoux, des vases, des cadres et la mère Tuvache fait un tour a la brocante et voit la mère et se moquaient de elle en lui disant comme sa on auraient plus de sous pour payesa mère et la rénover et la mère Vallin répond ma maison a pris feu la semaine dernière et alors ces une raison de vendre ses affaire pourquoi ne pas demander a Madame et Monsieur d’Hubiere etpourquoi auraient tu vendu ton enfant ? la mère Vallin répond et dit parce que avant j en n’avait pas et la mère Tuvache répond et sa veut dire que tend na peut être non la mère Vallin répond et dit non jen n’ai pas de sous mais faut que j en trouve pour nourrir ma famille et la mère Tuvache rentra chez elle sans dire un mots en arrivant chez elle et dit a son mari que la mère Vallin n’auraient plusde sous pour rénover sa maison son mari et alors se n’est pas notre problème si elle auraient pas vendue son fils on l’auraient peut être aider et sa femme répondu arrêtons d’être si agressive et onva l’aider son mari accepte cette annonce et retourna a la brocante en lui rapporta des gâteaux des fruits des légumes la mère , après la brocante fini la femme décident aller voir la famille Tuvacheen les remerciant du gestes qui son fait mais sa suffiras pas alors en rentrant chez elle fait coucher ses enfants car il étaient la nuits étaient tomber.ils assoit autour de la table en essayant detrouve de l’argent pour rénover leur maison la mère Vallin dit a son mari qu’est ce qu’ont peut faire maintenant qu’ont na tout essaie son mari répond d un aire triste on a que vendre un autre enfanta Mme et monsieur d’Hubiere la mère Vallin répond non hors de question que j en vend un autre déjà je rassoie la moral tout les jours par madame Tuvache se n’est pas la peine de recommencer j...
tracking img