Mauvaise dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 19ième siècle est un siècle synonyme d’instabilité politique et de monde en mutation et c’est justement cela qui a amené le courant réaliste. Devant l’instabilité et le changement, les auteurs de l’époque on suivit ce courant. Un artiste qui a su mettre à profit ce courant dans ses œuvres est certainement Guy de Maupassant. Une de ces œuvres en particulier s’apparente autant par son contenuque par sa forme aux caractéristiques du courant réaliste et c’est la nouvelle intitulé Promenade. Dans ce texte, l’auteur propose un récit anti-romanesque, après avoir observé le monde, il nous fait part de ses observations approfondit et il accorde beaucoup d’importance à la réalité historique.

Tout d’abord, la nouvelle Promenade est une œuvre qui décrit les vraies choses de la vie.Maupassant n’essaye pas d’embellir la réalité, il la représente plutôt telle qu’elle est au quotidien. Par exemple, il décrit clairement l’horaire routinier du personnage principale :<<M. Leras […] arrivait, chaque matin, à huit heures, dans cette prison; et il y demeurait jusqu’à sept heures du soir, courbé sur ses livres, écrivant avec une application de bon employé. >> Dans ce cas si,l’auteur ne tente pas de nous faire voir un bon côté de sa vie, il nous décrit les faits tels qu’ils le sont sans aucun artifice. Il nous fait voir ce qu’était la vie des gens de cette classe pendant cette période. Durant celle-ci, il y avait toutes sortes d’individus et ils sont justement représentés de façons anti-romanesques dans la nouvelle. Il y a d’abord <<le père Leras, teneur delivres chez MM. Labuze et Cie>> un personnage qui n’a rien d’extraordinaire puis, on peut conclure grâce à certain passage << […] ces baiser, payés ou libres […] >> qu’il y a aussi des prostituées. Maupassant utilise des personnages banals comme un teneur de livre puisqu’il représente la réalité des citoyens. Il a un travail plutôt simple qui n’est pas extrêmement bien rémunérer cequi est représentatif de ces années. Il ne fait pas parti non plus de la rare classe sociale des nobles et les prostituées, elles, font partie de la nouvelle comme elles font partie intégrante de cette époque. Bref, Maupassant ne tentait pas d’embellir la réalité par aucun moyen, il utilisait même des personnages anti-romanesques afin de mieux représenter la vraie vie.
Ensuite, il observerigoureusement le monde afin de nous livrer un compte rendu approfondit. Il peut donc nous décrire le personnage principal d’une façon claire et précise : << Autrefois, il regardait sa moustache blonde et ses cheveux bouclés […] il contemplait maintenant, […] sa moustache blanche et son front chauve >>. Grâce à une bonne description de M. Leras, nous pouvons nous identifier à luipuisqu’il ressemble en tout point à un citoyen normal qui a simplement prit de l’âge. En plus de décrire l’homme avec précision, il en fait de même avec les lieux. Il s’attarde à l’environnement dans lequel se trouve le teneur de livre : << C’était un soir de printemps, un de ces premiers soirs chauds et mous qui troublent les cœurs d’une ivresse de vie. >> L’instance politique décrit lelieu avec autant de précision afin de nous transporté à la place du personnage. On a l’impression de reconnaître un lieu où on n’a peut-être jamais mis les pieds tellement la description est réel. Tout cela est décrit avec une telle exactitude dans le but de nous transporter dans la nouvelle, de nous voir à l’intérieur de celle-ci et enfin d’avoir l’impression qu’elle est belle et bien réelle.Par la suite, Maupassant accorde également beaucoup d’importance à la réalité historique. Il utilise entre autre des repères spatio-temporels afin de mieux représenter la réalité. Dans un extrait en particulier, il énumère plusieurs dates et faits marquants de sa vie : << En 1856, il avait perdu son père, puis sa mère en 1859. Et depuis, rien qu’un déménagement en 1868 >>. Cette...
tracking img