Mexique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mexique

Le Mexique, pays mythique d’Amérique latine, évoque instantanément les civilisations préhispaniques, l’aventure, l’exotisme et des fêtes joyeuses et colorées. Le Mexique garde dans ses terres l’une des plus denses et des plus magnifiques concentrations de civilisations. À lui seul, il peut justifier de passer toute une vie à admirer et étudier les connaissances des Mayas, l’esthétismedes Olmèques, l’esprit sportif des Toltèques ou l’organisation militaire des Aztèques. Riche de sites archéologiques monumentaux, de plages somptueuses, de villes coloniales éblouissantes, le Mexique est l’une des plus belles expressions de la démesure de l’Amérique latine. À l’image de Mexico, le pays est cosmopolite, bruyant, bourré de monde, tout simplement fascinant. Au Mexique, venez faire lafête avec les mariachis, suivre les traces du commandant Cousteau dans les récifs de Cozumel, découvrir le tombeau de Pacal, le roi maya de Palenque, ou encore vous payer une « séquence frisson » dans les cenotes du Yucatán. Un séjour sur cette terre surréaliste et magique ne peut être comparé qu’à un voyage initiatique, comme ceux qu’évoquent les livres de Castañeda.
L’influence économique etculturelle du puissant voisin du Nord donne un univers de pensée et un mode de vie où se rejoignent les divinités aztèques et Internet, la traditionnelle fête des Morts et Halloween.

Carte d’identité Mexique

- Organisation : Fédération des États-Unis mexicains ; 31 États plus un district fédéral, la ville de Mexico.
- Population : environ 110 millions d'habitants.
- Superficie : 1 967 183km².
- Capitale : Mexico.
- Langues : espagnol (officielle), 56 langues indiennes.
- Monnaie : peso mexicano.
- Régime : présidentiel.
- Chef de l'État : Felipe Calderón.
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : le centre historique de Mexico et Xochimilco ; la cité préhispanique et le parc national de Palenque ; la cité préhispanique de Teotihuacán ; le centre historique d'Oaxaca et la zonearchéologique de Monte Albán ; le centre historique de Puebla ; la réserve de Sian Ka'an ; Guanajuato et les mines adjacentes ; Chichén Itzá ; le centre historique de Morelia ; El Tajín, cité préhispanique ; le sanctuaire de baleines d'El Vizcaíno ; le centre historique de Zacatecas ; les peintures rupestres de la sierra de San Francisco ; Uxmal ; la zone de monuments historiques de Querétaro ;Hospice Cabañas, Guadalajara ; la zone de monuments historiques de Tlacotalpán ; la zone de monuments archéologiques de Xochicalco ; Campeche ; l'ancienne cité maya de Calakmul, Campeche ; les îles et aires protégées du golfe de Californie ; les paysages d'agaves et anciennes installations industrielles de Tequila ; San Miguel de Allende et le sanctuaire de Atotonilco ; la réserve de biosphère dupapillon monarque.

Économie

C'est dans les années 1940 que le Mexique entame véritablement son industrialisation. Les années 1960 sont celles du miracle mexicain, avec une croissance annuelle d'environ 7 %. Depuis les années 1970, l'économie alterne les périodes de croissance et les crises. Le krach de 1976 peut être surmonté grâce à la découverte de gisements de pétrole, mais la crise de 1982laisse le pays exsangue.
Les gouvernements des années 1980 et 1990 s'attachent à désengager l'État par le biais des privatisations. Mais la grande affaire du Mexique à cette époque, c'est la politique d'ouverture commerciale.
L'essentiel des échanges est réalisé avec le voisin du Nord, qui absorbe 86 % des exportations. Pour tenter de rompre cette dépendance, le Mexique devient le pays qui comptele plus grand nombre de traités de libre-échange.
L'un des succès de la politique du PRI dans les années 1990 est d'avoir réussi à juguler l'inflation. Reste que la trop grande dépendance de l'économie mexicaine vis-à-vis des États-Unis continue de peser lourd. En 2008-2009, l'économie mexicaine a subi de plein fouet le ralentissement économique de son voisin du Nord.
Les quelques bons...
tracking img