Mirage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Outils et Techniques d’Expression

LES MIRAGES

Outils et techniques d’expression

LES MIRAGES

Introduction

I) UN PEU D’OPTIQUE

a) Notion de rayon lumineux et d’indice de réfraction

b) Caractéristiques de certains milieux

c) La réfraction

d) Loi de Descartes concernant la réfraction

e) Les milieux stratifiés

II) LES MIRAGES

a) Un peud’histoire

b) Loi de gladstone

c) Les mirages chauds

d) Les mirages froids

e) Les fatas moraganas

Conclusion

INTRODUCTION

Beaucoup de témoignages datant des siècles derniers rapportent des éléments presque divins ou surnaturels. Il s'agit en effet pour la plupart de phénomènes optiques, mal interprétés à l'époque car leurs connaissances dans ce domaine étaientencore très vagues. Heureusement, de nos jours, grâce à de nombreuses découvertes, nous pouvons expliquer ces phénomènes : il s’agit des mirages.
Mais qu’est-ce qu’un mirage ?
Voir un mirage c’est voir un objet réel à un endroit où il ne devrait pas être du au phénomène de réfraction. La réfraction est la déviation de la lumière entre deux milieux de nature physique différente et elle nouspermettra de donner une interprétation scientifique du mirage.
Ainsi, afin de pouvoir étudier les mirages, quelques connaissances en optique sont nécessaires.
C’est pourquoi nous consacrerons la première partie de cet exposé à l’énoncé de quelques lois d’optique.
Puis nous nous orienterons vers une explication approfondie des différents types de mirages.

I/ UN PEU D’OPTIQUEComme nous l’avons vu précédemment, pour pouvoir étudier les mirages il faut comprendre le phénomène physique qui en est à l’origine : la réfraction.
Nous allons donc dans cette première partie nous intéresser à ce phénomène.

a) Notion de rayon lumineux et d’indice de réfraction

On appelle rayon lumineux la courbe suivit par la lumière quand elle traverse un milieu.Or, la vitesse de la lumière dépend du milieu dans lequel elle se déplace et pour être plus précis, elle dépend de l’indice de réfraction du milieu considéré.
La vitesse de la lumière dans le vide (appelée également célérité) sert de référence pour calculer les indices des réfractions des autres milieux.

La vitesse de la lumière, dans un milieu quelconque, est reliée à la célérité et àl’indice de réfraction du milieu considéré par la relation suivante :
 

V=C/n

Avec : V la vitesse dans le milieu considéré (exprimée en m.s-1),
C la célérité qui est égale à 3.108 m.s-1
n l’indice de réfraction dans le milieu considéré (sans unité)
Pour avoir une idée des indices de réfraction des principaux milieux connus,voici un tableau associant chaque indice à son milieu :

|MILIEU |INDICE |
|vide |n=1 |
|air|n=1,33 |
|verre courant |n=1,5 |
|eau|n=1,33 |
|Verre à fort indice |1,6 ( n ( 1,8 |

De plus, les rayons lumineux ne réagissent pas de la même manière selon le milieu étudié. On peut les classer selon deux grandes classes :...
tracking img