Moi oui moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (448 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La Duchesse de Langeais
Pour les articles homonymes, voir La Duchesse de Langeais (homonymie).
La Duchesse de Langeais

Illustration de Louis Édouard Fournier________________________________________
Auteur Honoré de Balzac

Genre Étude de mœurs
Pays d'origine France

Lieu de parution Paris
Éditeur Charles Gosselin
Collection La Comédie humaine

Date de parution 1832Série Scènes de la vie parisienne
Chronologie
Ferragus
La Fille aux yeux d'or


La Duchesse de Langeais est le titre d’un roman d’Honoré de Balzac publié dans un premier temps en mars 1834 sousle titre de Ne touchez pas la hache1 dans la revue L’Écho de la Jeune France. En 1839, paraît la deuxième édition contenant Ferragus et La Duchesse de Langeais, qui figure sous ce titre pour lapremière fois. Enfin, en 1843, paraît la troisième édition de l’Histoire des Treize contenant Ferragus,La Duchesse de Langeais et La Fille aux yeux d'or dans la Comédie humaine.
Sommaire
[masquer]
• 1Thème
• 2 Commentaires et critiques
• 3 Adaptations
• 4 Livre audio
• 5 Notes
• 6 Voir aussi
o 6.1 Bibliographie

Thème[modifier]
Ce roman est le plus riche et le plus complet de l’ensemblede l’Histoire des Treize. Le général de Montriveau est épris de la duchesseAntoinette de Langeais, une coquette qui se refuse à lui et qui disparaît. Aidé par les puissants Treize, sorte defranc-maçonnerie aux pouvoirs occultes comme Balzac aime à mettre en scène, il la poursuit jusqu’à un monastère espagnol où elle s’est réfugiée sous le nom de sœur Thérèse. Là, elle accepte de le recevoir enprésence de la mère supérieure à qui elle fait croire que cet homme est son frère. Mais, au dernier moment, elle avoue sa faute en même temps que son amour longtemps caché pour Montriveau. Ce début amèneun long retour en arrière, à l’époque où la duchesse menait le monde par le bout du nez, faisant ménage à part avec son mari et méprisant ses soupirants. L’esprit des Treize imprègne le roman,...
tracking img