Moliere biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Molière, biographie

1 PRÉSENTATION

Molière (1622-1673), dramaturge, directeur de troupe et acteur français

A fixé le modèle de la comédie classique

Incarne l’auteur classique français par excellence.

A écrit une trentaine de pièces qui se caractérisent par leur diversité — farces, comédies d’intrigues, comédies-ballets, grandes comédies, pièces à machines —, mais qui ont commeunité le rire.

Comique de Molière a traversé les siècles : certains personnages devenus des archétypes, pièces très souvent mises en scène, place majeure de Molière dans l’enseignement actuel.

2 VIE DE MOLIÈRE

2.1 Les débuts

Vrai nom Jean-Baptiste Poquelin

15 janvier 1622 : naissance à Paris

Fils d’un bourgeois parisien aisé, tapissier du roi (fournisseur officiel de la Cour).Enfance marquée par deuils successifs, dont celui de sa mère, en 1632.

1635 : devient élève des jésuites au collège de Clermont (fréquenté par fils de l’aristocratie et de la grande bourgeoisie)

1640 : études de droit pour devenir avocat, reçu en 1642.

2.1.1 L’Illustre-Théâtre

1643 : Molière ne profite pas de la possibilité de promotion sociale qui lui est offerte: décide de devenircomédien, contre l’avis de son père.

1643 : Molière fonde compagnie théâtrale, baptisée l’Illustre-Théâtre avec maîtresse Madeleine Béjart + famille de celle-ci + quelques comédiens.

1644 : prend direction de la compagnie, sous le pseudonyme de Molière.

D’abord semblant de succès de L’Illustre-Théâtre car bénéficie de l’incendie du théâtre du Marais (concurrent avec celui de l’Hôtel deBourgogne)

Mais, dès octobre 1644 : réouverture du théâtre du Marais -> situation se dégrade rapidement et débâcle financière

-> Molière emprisonné pour dettes en août 1645.

2.1.2 Tournées en province (1645 – 1658)

Molière libéré deux jours + tard, grâce à son père -> troupe rejoint en province celle de Dufresne.

Longue période de vie provinciale (13 ans), nouvelle troupe élargieavec Molière comme directeur, voyage à travers le royaume :

- appui du duc d’Épernon,

- appui du comte d’Aubijoux.

- 1653 : protection du prince de Conti, perdue quatre ans plus tard en 1657, car Conti, ancien libertin, se convertit à la plus grande austérité religieuse.

Si l’on excepte les deux farces la Jalousie du Barbouillé (v. 1646) et le Médecin volant (v. 1647) :première vraie pièce écrite par Molière : l’Étourdi ou les Contretemps (v. 1655).

1656 : Ecrit Le dépit amoureux

1658 : Privés de soutien, comédiens décident de rentrer à Paris.

2.1.3 Succès parisiens

1658 : Aide de Monsieur, frère du roi -> troupe peut jouer devant Louis XIV et sa cour, et obtient de partager la salle du petit Bourbon avec les Comédiens-Italiens.

Représentation deplusieurs tragédies + deux comédies (l’Étourdi + le Dépit amoureux)

1659 : véritable triomphe avec les Précieuses ridicules, reprise d’une pièce créée auparavant à Béziers.

1660 : contraints de quitter salle du petit Bourbon, comédiens s’installent définitivement au Palais-Royal.

1660 : Sganarelle ou le Cocu imaginaire, nouveau grand succès.

1661 : Molière, soucieux de réussir dansgenre noble, écrit Dom Garcie de Navarre ou le Prince jaloux, « comédie héroïque » -> aucun succès.

-> se consacre alors essentiellement au comique : à partir de cette date et jusqu’à sa mort, il écrit et met en scène en moyenne deux pièces comiques par an.

L’École des maris (1661) + comédie-ballet : les Fâcheux (1661) -> Molière devient écrivain à la mode.

2.2 Succès et controverses2.2.1 L’École des femmes

1662 : épouse Armande Béjart, fille de sa maîtresse Madeleine Béjart -> est accusé de relations incestueuses

Molière invité à la cour pour y faire représenter ses œuvres -> suscite dès ce moment des jalousies, notamment au lendemain de la création d’une de ses comédies les plus réussies : l’École des femmes (1662).

Sujet de cette pièce soulève questions...
tracking img