Moliere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Le recueil Alcools, publié en 1913, rassemble des poèmes écrits entre 1898 et 1912 sans ordre chronologique. Il présente un parcours personnel, depuis les poèmes de jeunesse comme «Clair delune» jusqu'à «Zone», dernier texte que le poète ait composé avant la publication de l'ouvrage. Le poème «Marie» paraît pour la première fois en octobre 1912 avec la ponctuation dans «Les Soirées deParis». Il est le premier texte du recueil dont la ponctuation a été supprimée avant même de figurer dans Alcools lors d'une deuxième publication en décembre.
La continuité et la modernitécaractérisent tout à la fois ce poème où l'on peut voir une triple inspiratrice : Marie Laurencin et Marie Dubois, deux femmes que le poète a aimées, mais aussi plus généralement la femme, le prénom Marie étantle plus répandu et l'anagramme du verbe «aimer».

I- Le thème de l'amour
1) La femme et la nature
2) Le souvenir amoureux
3) La souffrance du « mal-aimé »

II- Le thème du temps
1) Lebrouillage temporel
2) L'image du fleuve

III- Une écriture originale
1) La musique
2) Une vision fragmentée et morcelée

Extrait du document:
Apollinaire, dans ce poème, célèbre la femme àtravers la nature. Le procédé est d'ailleurs repris dans plusieurs de ses poèmes : il ne fait pas de portrait mais évoque simplement un ou deux éléments, les mains ou les yeux en général.
Les mainsdes femmes sont assimilées à des feuilles d'automne (v.19). Apollinaire renverse le rationnel dans le vers suivant : en effet, ce sont «les aveux» qui «jonchent» les mains de Marie, et non l'inverse,comme nous avons l'habitude de voir. Le comparé devient comparant, ce qui provoque un effet de surprise chez le lecteur. L'automne représente l'amour qui finit : les mains se détachent lorsquel'amour touche à sa fin, tout comme les feuilles tombent des branches en automne.
La chevelure de Marie est également évoquée aux vers 16 à 18 : elle est associée à la mer et à l'écume avec la...
tracking img