Moliere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ACTE 1 Scène 1

MOLIERE : Bonjour, tout le monde. C’est la dernière répétition avant se soir donc ça doit être parfait alors…
LA TROUPE : Bonjour, Molière.
MOLIERE : Cessez de me couper la paroles’il vous plaît, c’est la dernière fois est que je me suis fait bien comprendre ? Donc je disais c’est la dernière répétition avant se soir donc ça doit être parfait alors aller vous préparer pourrépéter !
LA TROUPE : Oui, désolé Molière.
A BEJART : La première représentation est à qu’elle heure ?
MOLIERE : Comment comment ? Tu ne sais même pas l’heure de la représentation.
A.BEJART : Ouije suis désolé j’ai eu un petit oublie.
MOLIERE : AH AH AH, j’espère que tu n’aura pas d’oublie lors de la réplétion come tu di. La représentation est à 20h50. Maintenant va te préparer il nousreste plus beaucoup de temps.
A.BEJART : Merci (en allant se préparer)
MOLIERE : Vous êtes prêts ?
LA TROUPE : Oui.
MOLIERE : Donc nous allons répéter l’acte 1 scène 4. Alors Armande tu commence.A.BEJART : D’accort alors : « ELISE : Nous marchandons mon frère et moi a qui… Euh pardons j’ai oublié. (Rire discret)
MOLIERE : (agacer) Ça commence fort bien j’espère que tu connais ton texte ? Carsinon ca va mal ce passé.
A.BEJART : Oui, je le connais mon texte, et puis sa sert a sa une réplétion pour ce perfectionner avant la représentation.
MOLIERE : Oui mais je te rappelle que c’est pas lapremière réplétion mais la dernière donc la ce n’est pas pour régler des problème de texte mais pour régler les dernier détail avant la représentation. Alors concentre toi et reprenez !
A.BEJART :D’accord allez : «ELISE : Nous marchandons, mon frère et moi, à qui parlera le premier, et nous avons tous deux quelque chose à vous dire »
MOLIERE : « ARPAGON : Et moi, j’ai quelque chose aussi àvous dire à tous deux.
LA GRANGE : « CLEANTE : c’est de mariage aussi que » Euh…
MOLIERE : (en colère) Ah, non, non, non La Grange.
LA GRANGE : Pardon, Molière.
MOLIERE : tu ne va pas t’y mettre...
tracking img