Monetary policy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Monetarism under Thatcher
(Economie britannique depuis le début des années 1980)

Beaucoup de livres traitent le sujet du monétarisme en Royaume-Uni pour certaines raisons.
Premièrement, les grands changements de la politique macroéconomique sont rares et donc un essai d´appliquer le monétarisme en Royaume-Uni a attiré l´attention de plusieurs économistes.
Deuxièmement, la période a connuun considérable flou entre les rôles des acteurs clés de la politique économique, notamment entre les politicians, fonctionnaires, universitaires et médias.
Finalement, il y a toujours un point d´exclamation concernant la légitimité exacte de soi-disant « l´experiment monétaire » britannique, en particulier de la mesure de la période entre 1979 et 1985 peut être qualifiée comme monétaire ausens large économique mondial.

Ce livre est divisé en trois parties. La première partie comprend le panorama historique entre les années 1970 et 1980. La deuxième partie soulève la politique monétaire établie par des autorités et on se demande s´il est possible d´assurer la structure stable de la politique monétaire. La troisième partie nous propose la solution pour maintenir la structure de lapolitique monétaire stable, notamment celle du contrôle de la base monétaire.
La période de la politique économique de R-U de l'après-guerre était caractérisée par le taux de change fixe, la mobilité intérnationale du capitale limité et par le management keynésien. Dans ce milieu, la politique fiscale était favorable pour atteindre le plein-emploi.
Cependant, dans les années 1960 les problèmesdu fonctionnement de la politique monétaire sont apparus et le développement domestique ainsi que le développement intérnational conduisaient au renouveau de la théorie quantitative.
Une des politiques monétaires menées par la Banque d´Angleterre était celle du Contrôle de la Concurrence et de Crédit (Competition and Credit Control) entre 1971 et 1973. La Banque ambitionnait de contrôler la massemonétaire par le plafonds des prêts imposés aux banques individuelles qui étaient utilisés anciennement.
Comme on va traiter dans la troisième partie de cet ouvrage, la plupart d´économistes de R-U n´acceptent pas le méthode du contrôle de la base monétaire. En realité la Banque d´Angleterre ne fait aucun effort pour contrôler la quantité des réserves bancaires. Le ratio des actifs de réserve,le pouvoir des dépôts spéciaux sous le contrôle de la concurrence et de crédit étaient conçus pour renforcer le contrôle de la Banque d´Angleterre sur le taux d'intérêt et n´étainet pas destinés à controler les réserves des bases du système bancaire.
Cet ouvrage nous propose trois méthodes pour controler la masse monétaire. Dans la première méthode, l´école monétaire nord-américaine et suissesoutiennent le fait que le stock de la monnaie devrait être regulé par la banque centrale en controlant la masse monétaire et cela devrait être fait par le contrôle des réserves de base des systèmes bancaires, ce que l´on appelle le contrôle de la base monétaire.
Dans la deuxième méthode, le stock monétaire peut être controlé par le changement de la valeur de la monnaie (le taux d´ intérêt) alternantla demande de la monnaie des consommateurs.
La troisième méthode du contrôle monétaire repose dans le fait que les autorités opèrent sur les soit disant « contreparties » de la monnaie au sens large, par exemple, la trésorerie nette du secteur public. Cette troisième méthode, qui est particulière pour le R-U est très bien considerée comme supplément de la côté de la demande de contrôle.
Ilfaut mettre en valeur que les Conservateurs, après être venus au pouvoir, voulaient mener une politique économique le long des lignes monétaires. Parlons de cette période, on doit commencer par l´état des débats monétaires en R-U au début des années 1980. Il y avait trois choses à prendre en considération à cette époque. La publication de Green Paper Monetary Control. L´introduciotn de ce document...
tracking img