Monnaie et financement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MONNAIE ET FINANCEMENT

Fonctions et formes de la monnaie

I) Les fonctions de la monnaie

➢ La monnaie, intermédiaire des échanges.

• Dans une économie de troc, les biens s’échangent contre des biens.
• Abandon du troc dans les économies où les échangent deviennent nombreux et recours à un bien intermédiaire accepté par tous : La monnaie.

➢ Lamonnaie, unité de mesure ses valeurs.

• La monnaie constitue une unité de compte qui permet de mesurer et de comparer la valeur de biens différents.
• On réalise ainsi une importante économie de calculs et d’informations.

➢ La monnaie, instrument de réserve de valeur…

• Toute personne titulaire de monnaie est amenée à constituer des encaisses pour pouvoir effectuer desdépenses ultérieures.
• En fait, la fonction de réserve de valeur n’existe vraiment que si la valeur représentée par une certaine quantité de monnaie reste identique, quel que soit le moment ou celle ci est utilisée, sauf en cas de hausse du niveau global général des prix.

Les différentes formes de la monnaie et leur évolution historique

➢ Les origines historiques dela monnaie

• Après avoir utilisé de nombreux biens, les individus retiendront l’or et l’argent comme monnaie. Ils ont quatre qualités essentielles :
✓ La divisibilité : possibilité d’obtenir des éléments de dimensions voulues avec des valeurs proportionnelles à leur poids.
✓ L’inaltérabilité : Ils peuvent être stockés sans inconvénient en résistant à l’usure de l’air etde l’eau.
✓ La malléabilité : ils peuvent recevoir l’empreinte d’un symbole monétaire indiquant par exemple le poids du métal.
✓ Une valeur importante sous un faible volume, une forte demande et des quantités relativement limitées donnent à l’or et l’argent une grande valeur pour un volume réduit.

• Les métaux précieux ont connu trois grandes étapes :
✓ Lamonnaie pesée : A Babylone et en Egypte, ils circulent sous forme de lingots sans poids ni forme déterminés, il fallait donc mesurer le poids du métal et sa pureté lors de chaque paiement.
✓ La monnaie comptée : Vers 800 av. JC, les lingots prennent un poids et une forme déterminés donnant naissance aux pièces métalliques.
✓ La monnaie frappée : Durant l’antiquité, les pièces sontfrappées par les autorités religieuses qui garantissent la valeur des pièces. Les souverains au moyen âge font de même.
• Le système du bimétallisme or et argent fait son apparition en France en 1803 avec le franc Germinal.
✓ Liberté de frappe des monnaies : Possibilité d’obtenir des pièces d’or et d’argent contre des lingots de métal précieux.
✓ Pouvoir libératoireillimité : Tout débiteur peut s’acquitter de sa dette au moyen de pièces d’or ou d’argent, ce qui leur confère un cours légal.
✓ Rapport légal entre l’or et l’argent : Le rapport entre les deux métaux précieux est d’une unité d’or pour 15,5 unités d’argent.
La France adopte, à partir de 1876, un système de monométallisme or, l’argent n’est plus utilisé sous forme de monnaie. Ce systèmedurera jusqu’en 1914.

• Les formes actuelles de la monnaie :

❖ Le billet de banque :
✓ C’est un certificat représentatif d’un dépôt de métal précieux. Cela permet de faciliter les transactions. A l’origine ce n’était qu’un simple certificat représentant un dépôt de métal précieux auprès d’un banquier et le billet ne constituait pas une véritable monnaie.
✓ Le billetde banque convertible, c’est au début du XVII ème siècle que le billet de banque prit une importance considérable : pouvant être crée à l’occasion d’opérations de crédit, il devenait une véritable monnaie à côté de la monnaie métallique.
✓ Le fondement même de la confiance que les individus accordaient à cette nouvelle forme de monnaie reposait sur la possibilité pour tout détenteur de...
tracking img